Divers

Une femme voilée porte plainte contre une médecin qui refuse de la soigner, la justice classe l'affaire (Vidéo)

   / 5  
Une médecin a refusé de soigner une femme voilée
1
Une médecin a refusé de soigner une femme voilée
La femme voilée a filmé la scène
2
La femme voilée a filmé la scène
La vidéo a fait le buzz sur la Toile
3
La vidéo a fait le buzz sur la Toile
La médecin risque la radiation
4
La médecin risque la radiation
La justice a classé la plainte
5
La justice a classé la plainte

Il y a un an, une médecin en Isère avait refusé de soigner une femme voilée qui a décidé de porter plainte. Mais alors que la généraliste doit passer en conseil de discipline devant l’ordre des médecins, la justice de son côté a classé la plainte. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Depuis quelques jours, l’affaire fait beaucoup de bruit. Il y a un an, une mère de famille s’est rendue dans son cabinet médical et consulte une remplaçante car son médecin est alors en congé. Malheureusement, le ton est rapidement monté entre les deux femmes à cause de la prescription d’un médicament auquel Myriam, la mère de famille, est allergique : j’ai tout de suite précisé que j’étais intolérante à ce médicament, mais elle ne voulait pas me préscrire mon médicament habituel et m’a dit: “Ça vous fera 23 euros”. Rapidement, la médecin se lève et déchire l’ordonnance devant la patiente qui décide de filmer la scène avec l’accord de la généraliste : "Je maintiens que j'ai dit que je ne voulais pas de femme voilée, déclare la médecin, parce que c'est un signe ostentatoire religieux, c'est illégal".

La médecin risque la radiation

Dès le lendemain, Myriam a porté plainte en faisant retranscrire aux gendarmes ses trois vidéos et donne même une attestation d’un autre docteur qui a été témoin de la scène. Toutefois en novembre dernier, le parquet de Chambéry a décidé de classer l’affaire sans suite : "L’examen de cette procédure ne justifie pas de poursuite pénale au motif que les faits dont vous vous êtes plaint ne peuvent être jugés en raison d’un obstacle juridique. Par conséquent, le parquet ne peut plus poursuivre cette affaire en justice". Toutefois, la chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a entendu les deux femmes ce samedi 3 septembre, et la médecin risque la radiation. 

Réagissez à l'actu people