Divers

Une explosion incroyable dans une base américaine au Japon crée l'inquiétude !

Une explosion incroyable dans une base américaine au Japon crée l'inquiétude !

Dans la nuit de dimanche à lundi heure locale, une explosion suivi d'un incendie a éclaté dans une base militaire américaine située tout près de Tokyo au Japon. Une séquence impressionnante que Non Stop Zapping vous propose de découvrir.

Décidément, ces derniers mois, le Japon est le théâtre de nombreuses catastrophes. En effet, à la mi-juillet, la ville de Tokyo avait été violemment frappée par un typhon. Baptisé "Nangka", cet ensemble de vents forts a touché l'île principale d'Honshu. Un bilan avait alors été établi, comptant deux morts et 39 blessés. Parmi les victimes décédés, on compte homme de 71 ans -qui tentait vraisemblablement de consolider une fenêtre- ainsi qu'un autre âgé de 85 ans, parti s'assurer du bon état de ses fermes lors de la tempête. Un responsable officiel avait alors tenu à mettre en garde la population : "Les vents faiblissent mais les pluies restent abondantes. Nous demandons aux habitants de rester vigilants". En plus de ce bilan humain, le phénomène météorologique a provoqué de nombreux dégâts dans l'ouest du pays. En effet, la vitesse du vent atteignant 126 km/h, plus de 177 vols intérieurs avaient été annulés.

Un attentat terroriste ?

Plus d'un mois après cette catastrophe naturelle, le Japon a dû faire face à un nouvel événement tragique. En effet, dans la nuit de ce dimanche 23 août à ce lundi 24 août, une base militaire américaine située à Kandawa, dans la banlieue de Tokyo, a créé la terreur. En cause, une explosion inexpliquée suivie d'un incendie. Si la détonation a été impressionnante, l'incident n'a fait aucun blessé. Cependant, un témoin a relaté les faits dans les colonnes d'un journal local : "Je dormais lorsqu'un bruit ressemblant à un coup de tonnerre m'a réveille. C'était en réalité une séquence d'explosions qui a duré 10 à 15 minutes. J'ai alors aperçu une colonne de fumée orange, et l'air sentait de la poudre à canon", a-t-il confié.

Pour l'heure, bien que l'origine de l'incident reste officiellement inconnu, le Wall Street Journal pointe du doigt une piste criminelle, avançant que l'incendie aurait été déclenché par un groupe terroriste d'extrême gauche

Réagissez à l'actu people