Divers

Une énorme bagarre entre migrants éclate en plein Paris (vidéo)

   / 5  
Une énorme bagarre entre migrants éclate en plein Paris
1
Une énorme bagarre entre migrants éclate en plein Paris
Une énorme bagarre entre migrants éclate en plein Paris
2
Une énorme bagarre entre migrants éclate en plein Paris
Grosse bagarre entre réfugiés à Stalingrad
3
Grosse bagarre entre réfugiés à Stalingrad
Une grosse bagarre éclate dans le XXe arrondissement de Paris
4
Une grosse bagarre éclate dans le XXe arrondissement de Paris
Des réfugiés s'affrontent à Paris
5
Des réfugiés s'affrontent à Paris

Un gigantesque affrontement entre migrants originaires d’Erythrée, du Soudan et d’Afghanistan a éclaté jeudi dernier sous la station du métro aérien Stalingrad à Paris jeudi 14 avril dernier. Les enquêteurs ignorent toujours la raison de cette impressionnante bagarre. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Ce week-end la cause des migrants a reçu un soutien de poids en la personne du Pape François. De passage sur l’île de Lesbos, en Grèce, le souverain pontif, accompagné du patriarche de Constantinople et de l’archevêque orthodoxe d’Athènes, a visité le camp de Moria où vivent plus de 3 000 réfugiés dans des conditions très difficiles. Et il a tenu un discours très fort : "Chers amis, je veux vous dire que vous n'êtes pas seuls. Ne perdez pas espoir ! Je suis venu ici (...) simplement pour être avec vous et écouter vos histoires (...), pour réclamer au monde de porter attention à cette grave crise humanitaire et implorer qu'elle soit résolue".

"Une centaine de personnes très excitées et décidées à en découdre"

Mais pour les habitants du Xe arrondissement de Paris, l’actualité des migrants c’est aussi malheureusement l’énorme bagarre qui a éclaté jeudi dernier sous la station du métro aérien de Stalingrad. Des centaines de réfugiés originaires d’Erythrée, du Soudan et d’Afghanistan y campent depuis le mois de mars. Et la semaine dernière, ça a complètement dégénéré sur les coups de 21h. Jets de palettes, hurlements, mouvements de foule… la police a également été accueillie à son arrivée par plusieurs projectiles. "La situation s'est progressivement calmée. Mais après le départ des fonctionnaires, les esprits se sont à nouveau échauffés et, vers 23 heures 30, une nouvelle rixe a éclaté entre une centaine de personnes très excitées et manifestement décidées à en découdre" a expliqué une source policière au Parisien. Les enquêteurs ignoreraient toujours la raison de ces impressionnants affrontements.

Réagissez à l'actu people