Divers

Une élève noire violemment interpellée par un policier en plein cours

Une élève noire violemment interpellée par un policier en plein cours

Ce lundi 26 octobre, une lycéenne afro-américaine a été violemment interpellée en plein cours par un policier blanc alors qu'elle refusait de quitter sa classe comme le lui avait ordonné son professeur. Les images chocs de ce nouveau cas de brutalité policière ont très vite été relayées sur les réseaux sociaux. Non Stop Zapping vous en dit plus.

En août dernier, Non Stop Zapping vous racontait l'histoire d'un petit garçon américain âgé de 8 ans et souffrant d'hyperactivité. L'enfant étant indiscipliné, Kevin Smner, le shérif adjoint de Kenton County dans le Kentucky, a décidé de lui passer les menottes dans sa classe. Les poignets du garçonnet étant trop petit, c'est à ses bras qu'il avait finalement attaché les menottes comme on peut le voir dans la vidéo qui avait alors été tourné par une enseignante de l'école. L'homme aurait également réservé le même sort à une fillette de 9 ans dans une autre école.

Alors que les faits s'étaient déroulés en novembre 2014, les parents de ces enfants ont expliqué qu'ils étaient toujours traumatisés : "Ils subissent toujours les conséquences de cette punition, ils sont traumatisés" déclarait ainsi Rickell Howard, l'avocate des victimes. "Voir un officier faire ça à un enfant si jeune, c'est inacceptable" commentait Shannon Addington, mère d'un enfant scolarisé dans la même école que le petit garçon hyperactif puni par le shérif adjoint.

Une jeune fille noire violemment interpellée en plein cours

Ce mardi 27 octobre, c'est une autre vidéo faisant état de brutalité policière en pleine classe qui choque les internautes. Cette fois, les faits se déroulent dans un lycée de Columbia en Caroline du Sud, et c'est une élève afro-américaine qui a été interpellée par un policier. La jeune fille aurait eu un comportement inapproprié et son professeur lui aurit ordonné de quitter la salle. Face au refus de son élève, il aurait alors demandé à la police d'intervenir. Sur les vidéos filmées probablement par les autres élèves, on peut voir le policier saisir la jeune fille en question par le cou, la faire ensuite tomber sur le dos avant de la traîner au sol. Elle ne semble pourtant pas opposer une résistance.

Les images de cette interpellation très musclée ont très vite été relayées sur les réseaux sociaux. La direction du lycée a alors condamné les actes de l'agent qui a ensuite été relevé de ses fonctions le temps de l'enquête. D'après NBC News, Ben Fields l'un  des deux policiers référents de ce lycée, a déjà comparu en 2013 pour une affaire de brutalié sur des étudiants afro-américains.

Réagissez à l'actu people