Divers

Un Syrien pousse un coup de gueule contre des Roms qui se disent réfugiés (Vidéo)

Un Syrien pousse un coup de gueule contre des Roms qui se disent réfugiés (Vidéo)

Face à l’ampleur de la guerre civile en Syrie, de nombreux syriens ont fui leur pays pour tenter de rejoindre les côtes européennes et se retrouvent parfois à la rue. Toutefois, un propriétaire de restaurant parisien, syrien d’origine, pousse un coup de gueule contre des Roms qui se feraient passer pour des réfugiés. Non Stop Zapping vous montre la vidéo.

La guerre en Syrie continue de faire rage pour la sixième année consécutive. Depuis la révolte du peuple syrien, qui s’est soulevé contre le gouvernement de son président, Bachar al-Assad, la Syrie est en proie à une violente guerre civile. Les forces pro-gouvernementales et les rebelles s’affrontent encore régulièrement dans le pays qui souffre également d’une forte présence de l’État islamique sur son sol. Le décompte des victimes, rendu difficile par le manque de communication sur place, est estimé à plus de 300 000, dont de nombreux enfants. La guerre syrienne a entraîné une importante vague de migration vers les côtes européennes. Les syriens, parfois des familles entières, sont régulièrement repêchés dans les eaux européennes.

Un restaurateur syrien en colère contre les Roms

Arrivés en Europe, ils sont nombreux à ne pas être pris en charge et à finir, parfois, dans les rues, à mendier. Toutefois, selon le patron du restaurant syrien "La rose de Damas" à Paris, la majorité de ses mendiants ne seraient pas des Syriens, mais des Roms. Dans une vidéo qu’il a lui-même tournée, le restaurateur se poste à un feu rouge et interroge une femme qui fait la manche avec une pancarte qui la présente comme une Syrienne. L’homme lui demande si elle parle arabe, la femme répond qu’elle parle français avant d’expliquer qu’elle vient de Roumanie. "Ils profitent de la misère des autres, c’est pas possible ! Je suis un Syrien mais je ne suis pas un mendiant. Ces connards aux feux rouges qui se font passer pour des Syriens, j’ai envie de leur péter la gueule. Il ne faut pas les écouter ces gens-là. Il ne faut pas donner. Ils nous humilient en se faisant passer pour des Syriens. Faites attention !" prévient le restaurateur, visiblement très énervé.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people