Divers

Un restaurateur refuse de servir deux femmes voilées : "Tous les musulmans sont terroristes" (vidéo)

   / 4  
Un restaurateur refuse de servir deux femmes voilées
1
Un restaurateur refuse de servir deux femmes voilées
La scène a eu lieu dans un restaurant de Seine-Saint-Denis
2
La scène a eu lieu dans un restaurant de Seine-Saint-Denis
La police serait intervenue dans la soirée
3
La police serait intervenue dans la soirée
Ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol s'est indignée sur Twitter
4
Ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol s'est indignée sur Twitter

Une vidéo diffusée dimanche sur les réseaux sociaux montre un restaurateur de Seine-Saint-Denis refuser de servir deux femmes voilées en raison de leur religion. Après plusieurs remarques racistes, celui-ci assure même, sûr de son fait, que tous les musulmans sont terroristes. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Etre une femme voilée en France, pays autoproclamé des Droits de l’Homme, ça commence à être compliqué. La semaine dernière, alors que plusieurs villes côtières avaient déclaré l’interdiction du burkini sur leurs plages, des policiers ont été filmés allant jusqu’à faire sortir des femmes de l’eau tandis qu’elles étaient simplement voilées. Et si le Conseil d’Etat a invalidé vendredi ces arrêtés, plusieurs maires ont fait savoir qu’ils resteraient en vigueur. Chouette ambiance…

"Des gens comme vous, je n'en veux pas chez moi"

Nouveau témoin du climat fétide qui règne en France depuis quelques mois, une vidéo diffusée ce week-end sur les réseaux sociaux et sur laquelle un restaurateur de Seine-Saint-Denis apparaît clairement en train de chasser deux femmes voilées de son établissement en raison de leur religion. Alors que les deux expulsées assurent que de toute façon elles ne souhaitent pas "être servies par un raciste", celui-ci réplique que : "Les racistes ne mettent pas des bombes et ne tuent pas des gens". L’une des jeunes femmes s’étonne : "Parce qu’on a mis des bombes monsieur ?". Et là, on touche le fond : "Madame, les terroristes sont musulmans et tous les musulmans sont terroristes. Cette phrase-là veut tout dire". Et de conclure : "Des gens comme vous, je n’en veux pas chez moi. Point barre. Ca a le mérite d’être clair". S’il est difficile de dire combien de personnes étaient attablées au restaurant Le Cénacle à ce moment-là, personne n’intervient. D’après Le Parisien, le restaurateur aurait présenté des excuses dimanche devant son établissement au cours d’un échange tendu avec des représentants de la communauté musulmane. Il aurait mis en avant la perte d’un ami au Bataclan en novembre et le récent débat sur le burkini pour justifier ses paroles. 

 

 

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people