Divers

Un pervers prend en photo les fesses d’une femme dans la rue (Vidéo)

Un pervers prend en photo les fesses d’une femme dans la rue (Vidéo)

Le harcèlement de rue envers les femmes est devenu un véritable fléau en France comme dans le monde entier. Et ce jeudi soir, le "ITV’s Tonight", un programme britannique, consacre sa soirée justement au harcèlement de rue. Et dans l’un des extraits, la journaliste Naomi Hefter de "Blasting News" et du "Huffington Post" se fait photographier ses fesses et ses jambes en pleine rue par un homme qui trouve cela "normal". Des images à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Alors qu’il est longtemps resté comme un sujet tabou, la parole des femmes se libère de plus en plus ces dernières années concernant le harcèlement de rue. Et ce jeudi soir, le programme britannique "ITV’s Tonight" a décidé de traiter ce fléau qui est un problème sans frontière. Pour cela, les journalistes sont allés à la rencontre de la jeune Pegan Lilley, qui a subi une très grave agression car elle n’avait pas voulu répondre aux avances d’un homme dans la rue. Dans ce programme aussi, une scène choquante mais malheureusement banale va être diffusée. En effet, alors que la journaliste Naomi Hefter de "Blasting News" et du "Huffington Post" se promène tranquillement dans les rues de Londres, un homme ou plutôt un pervers n’hésitent pas à lui photographier ses jambes et ses fesses.

Le harcèlement de rue, un fléau mondial

Et le pire, c’est que quand elle s’arrête pour demander à cet homme ce qu’il fait, ce dernier lui répond qu’il prend des photos et qu’il a le droit, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. Dans d’autres pays également, le harcèlement de rue a été traité dans les médias ou sur internet. A New York, le journaliste Patrick Jones a ainsi réalisé un micro-trottoir sur le harcèlement de rue. Et le reportage est devenu surréaliste quand il est tombé sur un homme qui trouvait cela "normal". Non Stop Zapping vous avait diffusé la vidéo dans laquelle cet homme expliquait qu’il sifflait les femmes comme les chiens. Désolant…

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people