Divers

Un homme armé sème la panique en Belgique, la police lui tire dessus (Vidéo)

   / 5  
La police tire sur un homme armé en Belgique
1
La police tire sur un homme armé en Belgique
L'homme armé en pleine rue
2
L'homme armé en pleine rue
L'homme se fait tirer dessus
3
L'homme se fait tirer dessus
La police neutralise l'individu
4
La police neutralise l'individu
L’homme est arrêté
5
L’homme est arrêté

Dimanche, la ville de Gand en Belgique a été le théâtre d’une fusillade entre la police et un homme armé qui a semé la terreur dans le centre-ville. L’homme a été neutralisé puis arrêté. Une vidéo choc que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Dimanche, la Belgique a été le théâtre d’une scène qui a terrorisé la ville de Gand. Quelques mois après les terribles attentats de Bruxelles, Un ressortissant grec de 26 ans a ouvert le feu en pleine rue.  "Nous avons reçu un appel comme quoi un homme armé se trouvait sur la voie publique. Nos équipes s'y sont rendues et ont trouvé un homme muni d'une arme. Ils l'ont sommé de la lâcher, mais comme le suspect a refusé d'obtempérer, il a été neutralisé par nos forces. Pour le bon déroulement de l'enquête judiciaire, nous ne pouvons donner aucune autre information", a expliqué la police locale.

Son regard était terrifiant

Des témoins de la scène se sont confiés au site "7sur7". "Son regard était terrifiant. Cela se voyait qu'il était sous influence. Je n'ai pas voulu prendre de risque et je me suis réfugiée dans un restaurant un peu plus loin". Puis, un témoin raconte l’intervention des forces de l’ordre pour neutraliser l’individu. "La police lui a demandé au moins dix fois de déposer son arme. Au lieu de cela, il la dirigeait vers les agents. Ils l'ont ensuite touché à la jambe et il s'est écroulé par terre. Malgré ses cris de douleur, il continuait de viser les policiers, qui lui ont finalement tiré une balle dans le ventre". Le suspect a été emmené à l'hôpital, où il se trouve dans un état critique. Heureusement, aucune victime n’est à déplorer. Les autorités ont précisé que cet évènement n’avait certainement pas de lien avec du terrorisme

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people