Divers

Un hijab sportif bientôt commercialisé par Décathlon fait polémique (vidéo)

Un hijab sportif bientôt commercialisé par Décathlon fait polémique (vidéo)

Décathlon, qui est au cœur d'une polémique sur sa commercialisation prochaine d'un hijab sportif en France, a tenu à se défendre dans un tweet publié ce 25 février. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Il en fallait peu pour que les réactions s'enflamment. Le groupe Décathlon est au cœur d'une polémique en annonçant qu'il allait bientôt commercialiser un couvre-tête, destiné aux sportives qui désirent dissimuler leurs cheveux. Vendu au Maroc sous le nom de "hijab", le produit fait couler beaucoup d'encre, notamment sur les réseaux sociaux. Utilisés au cours de footings, ces hijabs sportifs devraient également être commercialisés dans le monde entier dans les magasins de la chaîne de distribution. Devant tout le bruit provoqué par ce produit bientôt commercialisé, Décathlon a répondu ce 25 février au soir sur Twitter. "Bonjour, rassurez-vous. Nous ne renions aucune de nos valeurs. Nous avons toujours tout fait pour rendre la pratique du sport plus accessible, partout dans le monde. Ce hijab était un besoin de certaines pratiquantes de course à pied et nous répondons donc à ce besoin sportif", écrit le community manager dans un tweet liké par plus de 10 000 internautes.

Une ministre "gênée" par le produit

De son côté, interrogée ce mardi 26 février lors de son passage au micro de RTL, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a donné son avis sur le sujet. Rappelant que ce n'est "pas interdit par la loi", celle qui a récemment été taclée par Martine Aubry lors de sa visite à Lille a ajouté : "c'est une vision de la femme que je ne partage pas. (…) Tout ce qui peut mener à une différenciation me gêne. J'aurais préféré qu'une marque française ne promeuve pas le voile". Si le produit fait débat, il relance aussi la question sur les libertés individuelles, collectives et les droits fondamentaux…

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people