Divers

Un détenu filme l'ambiance des prisons françaises avec son portable (vidéo)

Un détenu filme l'ambiance des prisons françaises avec son portable (vidéo)

Un détenu a réussi à faire entrer un portable dans une prison française. Il y filme des scènes de bonne ambiance dans les cellules, entre danse, petits battles de rap et rigolade. Des images qui jettent un nouveau froid sur la sécurité et la surveillance dans les établissements pénitentiaires français. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

L'affaire des téléphones portables en prison fait grand bruit dans le milieu carcéral depuis la session Périscope d'un détenu en janvier 2016. On apprenait que les détenus reçoivent des portables jetés par dessus les murs, peuvent fumer la chicha dans leurs cellules et même recevoir du cannabis ! Un quotidien loin de l'idée que la majorité des gens se font de la vie en prison. Et de nouvelles vidéos postées sur le compte Snapchat d'un détenu jettent un nouveau froid sur les spéculations de "laisser aller" dans les prisons françaises. Un détenu a posté de nombreuses vidéo de son quotidien en prison. On y voit des détenus libres de circuler, qui s'improvisent même des concours de danse dans leurs cellules. Sans qu'on ne voit jamais le moindre gardien intervenir !

Smartphone, drogue, danse et mannequin challenge : un quotidien inattendu dans une prison

Le détenu qui se filmait sur Périscope l'an dernier témoignait déjà que si les gardiens "voient un téléphone, ils te mettent un rapport, c'est comme ça". On ne le sentait pas très inquiété par cette menace de sanction. La vidéo d'aujourd'hui, une nouvelle fois filmée à l'aide d'un smartphone, montre que les fouilles et les sanctions n'ont visiblement pas été intensifiées depuis les désagrements de l'an dernier. Que des détenus puissent se filmer en train de faire un mannequin challenge sans surveillance dans les couloirs d'une prison pose tout autant de questions que de pouvoir faire rentrer un smartphone ou de la drogue. La sécurité dans des prisons surpeuplées n'est-elle plus du tout une priorité ?

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people