Divers

Un député "pas assez payé" défend ses collègues qui sont "obligés de manger des pâtes" (vidéo)

Un député "pas assez payé" défend ses collègues qui sont "obligés de manger des pâtes" (vidéo)

Jeudi 24 mai, lors d'un groupe de travail sur le statut des députés en France, Jean-Luc Reitzer (LR du Haut-Rhin) a poussé un coup de gueule, non seulement sur son salaire jugé trop bas, mais aussi sur ses collègues "obligés de manger des pâtes". Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

En France comme à l'étranger, il n'est pas rare d'assister à des séquences chocs dans lesquelles des députés dérapent en pleine assemblée. La dernière en date est signée Jean-Luc Reitzer (LR du Haut-Rhin). Jeudi 24 mai, l'homme participait à un groupe de travail sur le statut des députés diffusé sur LCP. Ainsi, Jean-Luc Reitzer a pris la parole, passablement agacé, et, dans une posture tout à fait détendue, a tenu à évoquer la baisse de salaires des députés. Après avoir dénoncé les contrôles d'indemnité, trop fréquents selon lui, le député est monté au créneau "finalement, s'il y a beaucoup de députés qui travaillent encore à côté c'est peut-être parce qu'ils ne sont pas assez bien payés" a-t-il suggéré avant de poursuivre sa rhétorique : "Il y a des collègues, surtout les petits nouveaux qui sont arrivés, j'ai entendu qu'il y en a certains qui devaient manger des pâtes parce qu'avant ils gagnaient 10 ou 15.000 euros et que maintenant ils se retrouvent avec 5000 euros." Une phrase lâchée sans probable prise en compte du contexte social difficile dans lequel sont plongés beaucoup de travailleurs français qui, eux aussi, mangent des pâtes…

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people