Divers

Un bébé brésilien naît dans son sac de liquide amniotique (vidéo)

   / 4  
La naissance d'un bébé dans son sac de liquide amniotique
1
La naissance d'un bébé dans son sac de liquide amniotique
2
Ce phénomène concerne une naissance sur 80 000
3
Ce phénomène concerne une naissance sur 80 000
Cela n'a eu aucun effet néfaste sur la santé du nourrisson
4
Cela n'a eu aucun effet néfaste sur la santé du nourrisson

Né le 2 août dernier à Sao Paulo, au Brésil, le petit Miguel n'est pas venu au monde de façon classique. Comme une personne sur 80 000, le nouveau-né s'est présenté encore enfermé dans sa poche de liquide amniotique. Une séquence que noétus vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

 

Une naissance n'est jamais un phénomène anodin. Et si de nos jours la plupart se ressemblent et se passent sans le moindre problème, ce n'est pas toujours le cas. En mars dernier, Non Stop Zapping vous parlait par exemple de ce petit bébé chinois né avec le syndrome de Cantrel, une maladie rarissime qui provoque des malformations pouvant impliquer le diaphragme, la paroi abdominale, le cœur, le péricarde ou la partie inférieur du sternum. En l'occurrence, ce jeune nourrisson chinois était né avec le cœur en dehors de la poitrine, seulement protégé par une fine couche de peau. S'il a été prouvé qu'il était possible de vivre plusieurs années dans cet été, seule une intervention chirurgicale pourra permettre sa guérison totale.

Une chance sur 80 000 de naître dans sa poche de liquide amniotique

Début août, c'est à une autre naissance rarissime qu'ont assisté les médecins d'un hôpital de Sao Paulo. Une naissance tellement rare qu'elle ne concerne qu'un cas sur 80 000 soit 0,00125% des nouveaux-nés. Le petit Miguel est né encore enfermé dans sa poche de liquide amniotique tandis que son frère jumeau était né normalement quelques minutes plus tôt. La mère de Miguel a accouché par césarienne et normalement la poche des eaux aurait dû se rompre afin de lubrifier l'utérus. Mais dans le cas de Miguel, ce ne fût pas le cas. Ce phénomène est devenu de plus en plus rare au fil des siècles car les progrès de la médecine permettent désormais de rompre artificiellement les membranes de façon précoce. Cette naissance n'a eu aucun impact sur la santé du bébé.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people