Divers

Turquie : Un nouvel attentat vise la police et fait au moins quatre morts à Diyarbakir (vidéo)

   / 5  
Un attentat a causé la mort d'au moins 4 policiers en Turquie
1
Un attentat a causé la mort d'au moins 4 policiers en Turquie
La police file à sirène urlente vers le lieu de l'attentat
2
La police file à sirène urlente vers le lieu de l'attentat
Les ambulances sont arrivés très rapidement
3
Les ambulances sont arrivés très rapidement
La police met en place un périmètre de sécurité
4
La police met en place un périmètre de sécurité
Au sol, des policiers armés s'activent
5
Au sol, des policiers armés s'activent

Ce jeudi 31 mars, un attentat a de nouveau frappé la Turquie. Dans le sud-est du pays, à Diyarbakir, un engin explosif a visé un véhicule des forces spéciales de la police turque. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Ces dernières semaines, les attaques terroristes se sont multipliées en Turquie. En janvier dernier, un attentat suicide avait eu lieu à Istanbul et avait fait au moins dix morts et des dizaines de blessés. Un mois plus tard, c’est une voiture piégée qui avait explosé et provoqué un drame humain à Ankara. Quelques jours après un nouvel attentat meurtrier à Istanbul, une autre attaque terroriste a secoué le pays ce jeudi 31 mars.

L’attentat s’est produit à la veille de la visite du Premier ministre

Une violente explosion s’est en effet produite près d’une gare routière de Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie. L’attaque a semble-t-il visé un véhicule des forces spéciales de la police turque. Une puissante charge explosive a été actionnée au moment du passage du minibus utilisé par la police. Selon les premiers bilans des autorités, quatre policiers ont été tués et quatorze personnes, dont huit policiers, ont été blessées.

Immédiatement, de nombreuses ambulances ont été dépêchées sur place pour venir en aide aux victimes alors que des véhicules blindés de la police ont sécurisé les lieux et établi un périmètre de sécurité autour de la zone touchée par cet attentat meurtrier. L’attaque s’est produite la veille d’une visite du Premier ministre, Ahmet Davutoglu, dans la ville.

Réagissez à l'actu people