Divers

Tiger Woods : une nouvelle vidéo choquante de son arrestation

Tiger Woods : une nouvelle vidéo choquante de son arrestation

Tiger Woods a fait polémique aux Etats-Unis à la fin du mois de mai 2017. La raison ? La star du golf a été arrêtée pour conduite en état d'ivresse dans la nuit du 29 mai en Floride. Par la suite, il était revenu sur cet événement en expliquant qu'il avait pris des médicaments. Une séquence de la vidéo choc à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Tiger Woods a dû affronter la police américaine ce lundi 29 mai. La raison ? La star du golf a été arrêté pour conduite en état d'ivresse. Et selon ses premières explications, il a confié qu'il avait pris des médications. CNN affirme qu'il s'est même excusé : "Je comprends la gravité de mon geste et je prends toute la responsabilité de mes actes. C’est une réaction inattendue aux médicaments prescrits (...) Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que cela ne se reproduise jamais". Une vidéo a été diffusée par la police américaine. Rendue publique, la séquence avait fait polémique, notamment lors du contrôle routier.

Un comportement étrange

De nouvelles images ont été diffusées concernant l'arrestation de Tiger Woods, dans les locaux de la police de Palm Beach en Floride. On le voit endormi sur une chaise. "Regardez, il faut souffler dans cet embout jusqu'à ce que je vous dise d'arrêter, soufflez, soufflez, n'aspirez pas." La star du golf a été soumise au protocole habituel de tests en cas de soupçon de conduite sous influence. Le sportif semblait alors quelque peu incohérent, avant de se faire menotter. Il a aussi tenu à faire des excuses en public : "je ne m'étais pas rendu compte que le mélange de médicaments m'affectait autant. Je souhaite du fond du coeur présenter mes excuses à ma famille, mes amis et mes fans. J'attends mieux de moi-même. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que cette situation ne se reproduise pas. J'ai pleinement coopéré avec la police et je voudrais remercier personnellement les représentants du département de police de Jupiter et le bureau du shérif de Palm Beach pour leur professionnalisme."

Par Maxime Carignano

Réagissez à l'actu people