Divers

Sri Lanka : Huit attentats commis dans des églises et hôtels (vidéo)

Sri Lanka : Huit attentats commis dans des églises et hôtels (vidéo)

Ce dimanche 21 avril, au total 8 attentats simultanés ont eu lieu au Sri Lanka, notamment dans des églises et hôtels de luxe. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ce sont des drames terrifiants qui ont eu lieu ce dimanche 21 avril au Sri Lanka. Alors que cette journée était propice à la célébration pacifique de la fête de Pâques, avec sa symbolique religieuse pour les catholiques, le pays a été frappé par plusieurs attentats simultanés. Quatre hôtels de luxe ainsi que trois églises ont été notamment visés. Pour l'heure, ces violentes attaques à la bombe n'ont pas encore été revendiquées. Au total, au moins 320 personnes ont perdu la vie dans cette tragédie et 500 individus ont été blessés. Dans la capitale, à Colombo, les hôtels Cinnamon Grand, Shangri-La et Kingsbury ont été pris pour cible, ainsi que l'église Saint-Antoine alors qu'une messe avait alors lieu. Dans la ville de Negombo, c'est l'église Saint-Sébastien qui a été attaquée. Parmi les autres attentats qui sont survenus ce 21 avril, on compte ceux d'une église de la ville de Batticaloa, mais aussi ceux d'un hôtel de Dehiwala. Une autre explosion qui s'est déroulée à Orugodawatta a également été rapportée, notamment pas nos confrères du Monde.

Un bilan lourd, mais non définitif

Pour le moment, huit explosions sont actuellement communiquées et le bilan, non définitif, est déjà bien lourd. Le Sri Lanka, dont la majorité est bouddhiste compte 7 % de personnes chrétiennes, 12 % d'hindouistes et 10 % de musulmans. Des étrangers sont également morts et ont été blessés à cause de ces attentats. Un couvre-feu a été décrété par le ministère de la Défense du pays de 18h (heure locale) à 6 heures du matin le lundi 22 avril. De son côté, le président Maithripala Sirisena s'est dit "choqué" par les tristes événements. Évoquant des "attaques lâches", le Premier ministre Ranil Wickremesinghe a condamné ces actes sur Twitter et a appelé : "Tous les Sri-Lankais à rester unis et forts en ces temps tragiques". Ce dernier a également annoncé que le gouvernement prenait des "mesures immédiates pour contenir la situation". Le Conseil de sécurité nationale devrait organiser une réunion dans la journée, d'après les informations dévoilées par Le Figaro.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people