Divers

Son ami lui met de la glu dans les yeux, son oeil fermé pendant une semaine !

Son ami lui met de la glu dans les yeux, son oeil fermé pendant une semaine !

Une américaine n’a vraiment pas eu de chance. Alors que Katherine Gaydos demande à un ami de lui mettre des gouttes dans son œil, ce dernier confond le produit avec de la glu. Résultat, la jeune femme s’est retrouvée avec un œil scellé pendant plus d’une semaine. Non Stop Zapping vous en dit plus.

On peut souvent compter sur ses amis. Malheureusement pour Katherine Gaydos, ce ne fut pas le cas. Cette Américaine vivant en Floride a vécu un véritable calvaire après l’étourderie d’un de ses amis. La jeune femme a raconté à une chaîne locale qu’elle avait reçu un débris dans l’oeil pendant que son ami utilisait une souffleuse à feuilles dans son jardin. Elle lui demande alors de lui apporter des gouttes pour ses yeux pour apaiser la douleur. Mais son ami se trompe de flacon et ramène au final de la glu. Sans vérifier, il lui en verse directement dans l’oeil.

Rapidement, Katherine Gaydos sent que quelque chose ne va pas : "Dès que je l’ai eu le produit dans l’œil, j’ai senti une brûlure, j’ai fermé les yeux et crié "Appelle les urgences !", explique-t-elle. Une fois sur place, le médecin évoque une opération chirurgicale, mais malheureusement la jeune femme n’a pas de mutuelle ni les moyens de payer une telle opération. Le médecin lui prescrit alors des antibiotiques et une pommade.

Pas de séquelles permanentes pour Katherine Gaydos

Face à cette histoire pour le moins insolite, la pesse locale en a fait ses gros titres jusqu’à ce que la télévision relaye l’information. Après avoir vu le reportage, un médecin qui travaille dans le même service que le premier médecin que Katherine Gaydos a vu, a proposé de soigner la jeune femme gratuitement : "Il m’a anesthésié le dessus et le dessous de l’œil avec de la lidocaïne et il a simplement tiré dessus, jusqu’à ce qu’il s’ouvre". Plus de peur que de mal donc pour Katherine Gaydos qui ne devrait pas avoir de séquelles permanentes. La jeune femme devra retourner une nouvelle fois chez le médecin pour retirer le reste de colle sur sa cornée.

Réagissez à l'actu people