Divers

SNCF : Depuis 12 ans, il touche près de 5000 euros de salaire mensuel sans travailler !

SNCF : Depuis 12 ans, il touche près de 5000 euros de salaire mensuel sans travailler !

Charles Simon est un cadre de la SNCF qui n'occupe aucune fonction depuis 12 ans mais touche tout de même son salaire mensuel avoisinant les 5 000 euros. Une situation qui pourrait en faire rêver plus d'un mais que dénonce aujourd'hui l'homme sur BFMTV.

Voilà un témoignage qui devrait en faire enrager plus d'un. Charles Simon n'est pas un homme tout à fait comme les autres. En effet ce dernier reçoit chaque mois un salaire de près de 5 000 euros alors qu'il ne travaille pas et reste tranquillement chez lui. Non, cet homme n'a pas trouvé le job de ses rêves, il est victime d'une mise au placard de la SNCF.

"Tous les mois je reçois un virement sur mon compte de 4 700 et quelques euros"

L'histoire commence en 2003. Ce cadre de la SNCF travaillait alors pour une filiale de l'entreprise, Geodis Solutions. Mais, Charles Simon va découvrir des malversations et en informer sa hiérarchie : "Après 3 ans d'activités normales, je découvre une fraude basée sur des fausses factures de litiges transport pour un montant de 20 millions d'euros que Thomson va demander à Geodis de lui régler." Les responsables du cadre l'informent alors que le nécessaire sera fait. L'homme doit alors quitter Geodis Solutions pour retourner à la SNCF. Le problème, c'est qu'aucun poste ne l'attend et que depuis 12 ans Charles Simon est en attente d'affectation tout en continuant à toucher son salaire mensuel. "Tous les mois je reçois une fiche de paie et un virement sur mon compte de 4 700 et quelques euros par mois. Et le mois dernier d'ailleurs, comme tous les ans au mois de juin, je me suis vu attribué une prime de 600 euros supplémentaires comme prime de vacances" raconte-t-il.

Contrairement à ce que beaucoup pourrait penser, cette situation n'est pas satisfaisante pour Charles Simon. Ce dernier a écrit à plusieurs reprises à Guillaume Pepy, le président de la SNCF afin de l'informer de sa situation et de demander réparation. Des courriers restés sans réponse comme l'homme en témoigne sur BFMTV. "Je demande la réparation d'un préjudice qui m'a été causée par la SNCF parce que si je n'avais pas été mis au placard, je pense que j'aurais pu faire une belle carrière."

Réagissez à l'actu people 1
Par Manudelyon | le Vendredi 14 Août - 22:13
Quel escroc !!
Ce mec n'a pas de honte... Qu'a t' il fait pour changer sa situation à part envoyer quelques courrier à la direction… a-t-il fait son CV à chercher un nouvel emploi... Aujourd'hui il souhaite réparation de son préjudice alors qu'il percevait pas loin de 5000 € par mois tout en restant chez lui… c'est un véritable scandale !!!
0