Divers

Simulation d’attentat à la gare Montparnasse : GIGN, Raid et BRI en action (vidéo)

   / 5  
Simulation d’attentat à la gare Montparnasse : GIGN, Raid et BRI en action
1
Simulation d’attentat à la gare Montparnasse : GIGN, Raid et BRI en action
Prise d'otages simulée à la gare Montparnasse
2
Prise d'otages simulée à la gare Montparnasse
Un membre des forces d'intervention lors de la simulation d'attentat à la gare Montparnasse
3
Un membre des forces d'intervention lors de la simulation d'attentat à la gare Montparnasse
Bernard Cazeneuve lors de la simulation d'attentat à la gare Montparnasse
4
Bernard Cazeneuve lors de la simulation d'attentat à la gare Montparnasse
Les forces d'intervention en action gare Montparnasse
5
Les forces d'intervention en action gare Montparnasse

Une simulation d’attentat a eu lieu mardi soir à la gare Montparnasse, à Paris. Après avoir échangé des tirs avec la police, neuf terroristes se sont retranchés dans des trains et un magasin avec plusieurs otages. Le but, améliorer la coordination entre les trois brigades d’intervention, le GIGN, le Raid et la BRI. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Mardi 5 avril, Non Stop Zapping vous parlait de la simulation d’attentat organisée la veille à Bordeaux afin  de tester les différents services de sécurité à quelques semaines du début de l’Euro 2016 de football. Pour l’occasion, le Raid et la BRI avaient été mobilisés  afin de répondre à une attaque terroriste sur une fan-zone, ces espaces dédiés à la compétition en pleine ville où les supporters peuvent suivre les rencontres de leurs équipes favorites sur écran géant. "Nous voulons que l'Euro 2016 se passe dans les meilleures conditions et c'est pourquoi nous multiplions les exercices afin d'éprouver les dispositifs" avait alors commenté le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve.

"Un objectif et un seul : la sécurité des Français"

Et il n’avait pas menti. Mardi soir, les trois brigades d’intervention que sont le GIGN, le Raid et la BRI ont été mobilisées pour répondre cette fois à une prise d’otages à la gare Montparnasse, à Paris. Le scénario ? Neuf terroristes ont échangé des tirs avec la police et se sont retranchés dans deux trains et un magasin avec plusieurs otages. Le but de l’exercice ? Améliorer la coordination entre BRI, Raid et GIGN. L’objectif aura finalement été atteint, tous les pseudos terroristes ayant été maîtrisés. De nouveau sur place pour assister à cette simulation, Bernard Cazeneuve s’est exprimé au micro de LCI : "Cet exercice rassemble toutes les forces avec un objectif et un seul : la sécurité des Français face à la menace terroriste et la rapidité dans l’intervention en cas d’attaque pour sauver le maximum de vie. C’est pour cela que nous sommes tous mobilisés".

Réagissez à l'actu people