Divers

Séisme en Italie : Une forte réplique secoue le village d’Amatrice, les images chocs (Vidéo)

   / 5  
Une violente réplique du séisme secoue le village d'Amatrice en Italie
1
Une violente réplique du séisme secoue le village d'Amatrice en Italie
Cette réplique a provoqué un vent de panique dans le village
2
Cette réplique a provoqué un vent de panique dans le village
Des images impressionnantes filmées par un drone
3
Des images impressionnantes filmées par un drone
Des dégâts considérables
4
Des dégâts considérables
L'Italie sous le choc
5
L'Italie sous le choc

Très tôt mercredi matin, l’Italie a été frappée par un violent séisme qui a secoué la région d’Ombrie au nord-est de Rome. Le bilan provisoire fait état maintenant de 267 morts et 387 blessés. Et plus de 48 heures après ce drame, une forte réplique a été ressentie dans le village d’Amatrice. Des images que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Plus de 48 heures après le terrible tremblement de terre qui a touché la région d’Ombrie au nord-est de Rome, l’Italie est sous le choc. Il faut dire que pour le moment le bilan est extrêmement lourd : 267 morts et 387 blessés. Antonio Faccilongo, photographe et documentariste, qui s'est rendu dans le village durement touché d'Amatrice après le séisme, a rapporté ce qu’il a vu au "Monde". "A Rome où j'habite, le tremblement de terre s'est fait fortement ressentir et m'a réveillé. Je viens d'arriver dans l'endroit le plus touché d'Amatrice. Je vois approcher une ambulance qui se gare devant moi. Je crois que c'est pour une personne morte".

La peur des répliques

Et d’ajouter : "Il y a beaucoup de monde sur les routes, dans les rues : des policiers, des gens qui marchent et cherchent des proches, d'autres sont assis, l'air abattu. Beaucoup d'immeubles se sont écroulés. Une dizaine ou une quinzaine peut-être". Mais ce que les secouristes et les survivants craignent dorénavant ce sont les répliques. "Il faut s’attendre à plusieurs centaines de répliques. Une réplique c’est un degré de magnitude en moins, donc ce serait de l’ordre de 5,2 ou 5,3, comme on en a déjà vu. Un degré en moins, c’est trente fois moins puissant, ce qui est plutôt rassurant. Mais il y a des cas exceptionnels où les répliques sont équivalentes, voire un peu supérieures au séisme originel", a expliqué Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue et géologue sur "Europe 1". Et justement, à Amatrice une violente réplique de magnitude 4,3 a provoqué la panique. 

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people