Divers

Séisme en Italie : Les images chocs des dégâts filmées par un drone (Vidéo)

   / 5  
Séisme en Italie : L
1
Séisme en Italie : L"horreur filmée par un drone
Ces images ont été captées par un drone des pompiers
2
Ces images ont été captées par un drone des pompiers
Ces images proviennent du village d'Amatrice
3
Ces images proviennent du village d'Amatrice
Le bilan provisoire fait état de 247 morts
4
Le bilan provisoire fait état de 247 morts
L'Italie est sous le choc
5
L'Italie est sous le choc

Plus de 24 heures après le terrible séisme qui a secoué la région d’Ombrie au nord-est de Rome, le bilan provisoire des victimes est extrêmement lourd avec 247 morts. Trois villages ont notamment été partiellement détruits dont celui d’Amatrice. Un drone des pompiers a d’ailleurs filmé l’ampleur des dégâts sur place et Non Stop Zapping vous propose les images.

Alors que l’Italie, et plus précisément la région d’Ombrie au nord-est de Rome, a été frappée mercredi par un violent séisme, le bilan des victimes a pris une ampleur dramatique cette nuit. 247 morts et plus de 400 blessés sont à déplorer pour le moment. Antonio Faccilongo, photographe et documentariste, qui s'est rendu dans le village d'Amatrice mercredi matin, s’est confié au "Monde". "A Rome où j'habite, le tremblement de terre s'est fait fortement ressentir et m'a réveillé. Je viens d'arriver dans l'endroit le plus touché d'Amatrice. Je vois approcher une ambulance qui se gare devant moi. Je crois que c'est pour une personne morte".

Un drone filme l’ampleur des dégâts

Et d’ajouter : "Il y a beaucoup de monde sur les routes, dans les rues : des policiers, des gens qui marchent et cherchent des proches, d'autres sont assis, l'air abattu. Beaucoup d'immeubles se sont écroulés. Une dizaine ou une quinzaine peut-être". Le maire de ce village est anéanti. "Le village a disparu. C'est une tragédie". Et pour se rendre vraiment compte de l’ampleur des dégâts, un drone des pompiers à survoler la commune. Les maisons se sont écroulées comme des châteaux de cartes. Et cela laisse malheureusement bien imaginer qu’il y a encore beaucoup de personnes sous les décombres

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people