Divers

Séisme de Haïti : 7 ans plus tard, les images toujours aussi bouleversantes (vidéo)

Séisme de Haïti : 7 ans plus tard, les images toujours aussi bouleversantes (vidéo)

Le 12 janvier 2010, un séisme dévastait Haïti et causait plusieurs milliers de morts, de blessés et de sans-abris. Sept ans après, le pays est toujours en proie aux difficultés et à l'instabilité politique. Non Stop Zapping vous propose de découvrir d’impressionnantes images de cette catastrophe.

Le séisme de 2010 à Haïti avait causé plus de 300.000 morts, 300.000 blessés et 1,2 millions de sans-abris. Sept ans plus tard, la reconstruction d'Haïti est toujours aussi compliquée pour la population.

Dans le détail, le tremblement de terre survenu le 12 janvier 2010 à 16 heures 53 était de magnitude de 7.0 à 7.3. Son épicentre est situé à près de 25 kilomètres de la capitale Port-au-Prince. Après une douzaine de secousses secondaires de 5.0, un second tremblement de terre de magnitude 6.1 le 20 janvier 2010 provoquait des dégâts considérables. De nombreux bâtiments ont été ravagés, détruits par la force du séisme : le palais national et la cathédrale Notre-Dame de Port-au-Prince. Au total, 52 répliques ont été enregistrées par les experts. 

Ainsi, les structures et l'organisation de l'Etat haïtien ont souffert de la catastrophe. Au bout de trois jours, l'état d'urgence avait même été déclaré sur l'ensemble du pays. Le pays devait faire face à des problèmes sanitaires, car les morgues et les cimetières ne disposaient pas d'une capacité suffisante permettant de gérer l'ampleur des pertes humaines enregistrées.

Les victimes haïtiennes ont également eu des soucis de d'eau potable. Il a fallu que l'UNICEF intervienne pour l'eau, mais aussi dans l'approvisionnement d'aliments de base.

Des dégâts considérables

La destruction était considérable pour le pays. De nombreuses habitations modestes se sont effondrées, tout comme les édifices gouvernementaux. Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unis estimait qu'il y avait près 3 millions de personnes sinistrées sur les 4 millions de Port-au-Prince. Face à la destruction de milliers de logements et la crainte de nouvelles répliques, de nombreux habitants ont passé la nuit dehors. Après le deuxième tremblement de terre, un phénomène d'exode massif a été observé.

Plusieurs années après le séisme, le pays doit faire face à un climat d'affrontement. Des manifestations antigouvernementales ont même provoqué la démission du premier ministre en décembre 2014, Laurent Lamothe.

Aide internationale

Plusieurs pays et plus grandes sociétés mondiales sont intervenus pour faire des dons pour aider le peuple haïtien. 9,9 milliards de dollars ont été enregistrées en 2010. Au total, le président haïtien René Préval avait annoncé que la reconstruction de la capitale Port-au-Prince était estimée entre 8 et 14 milliards de dollars.

Par Maxime Carignano

Réagissez à l'actu people