Divers

Saint-Etienne-du-Rouvray : Le second terroriste formellement identifié (Vidéo)

   / 5  
le second terroriste de Saint-Etienne-du-Rouvray a été identifié
1
le second terroriste de Saint-Etienne-du-Rouvray a été identifié
Il s'agirait d'un jeune homme de 19 ans
2
Il s'agirait d'un jeune homme de 19 ans
Il n'avait jamais été condamné mais était fiché S
3
Il n'avait jamais été condamné mais était fiché S
Le jeune homme avait tenté de rallier la Syrie
4
Le jeune homme avait tenté de rallier la Syrie
Trois personnes de son entourage ont été placées en garde à vue
5
Trois personnes de son entourage ont été placées en garde à vue

Quelques jours après la terrible attaque dans une église à Saint-Etienne-du-Rouvray, le second terroriste a enfin été identifié. Le jeune homme âgé seulement de 19 ans était fiché "S" depuis le 29 juin dernier, mais n’avait jamais été condamné. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Ce mardi 26 juillet, deux hommes ont pris plusieurs personnes en otages dans une église de la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray avant d’égorger à l’arme blanche le prêtre de la paroisse, Jacques Hamel. Rapidement sur place, la BRI a abattu les deux assaillants qui tentaient de fuir. L’un des deux hommes a été identifié comme étant Adel Kermiche, connu des services antiterroristes et qui avait tenté de rallier la Syrie par deux fois en 2015. Sur les lieux du drame, François Hollande avait révélé que les deux terroristes s’étaient réclamés de Daesh.

Trois personnes de son entourage en garde à vue

Moins de 48 heures après l’attentat, les enquêteurs ont identifié le second terroriste qui s’appellerait Abdel Malik P. Âgé seulement de 19 ans, ce jeune homme originaire de l’Est de la France n’avait jamais fait l’objet d’une condamnation : "Après comparaison ADN, il apparaît que le second terroriste est identifié comme étant Abdel-Malik P., né le 14 novembre 1996 à Saint-Dié-des-Vosges", a déclaré une source judiciaire. Alors que la police ne disposait pas de ses empreintes ni de son ADN ce qui a retardé son identification, le jeune homme était toutefois fiché "S" depuis le 29 juin pour avoir tenté de rejoindre la Syrie via la Turquie. Des prélèvements ADN effectués sur sa mère ont permis son identification. Trois personnes de son entourage ont été placées en garde à vue.   

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people