Divers

Saint-Etienne-du-Rouvray : Le message poignant de l'archevêque de Rouen après le drame (Vidéo)

   / 5  
Une prise d'otage est survenue ce mardi après le meurtre d'un prêtre de 84 ans
1
Une prise d'otage est survenue ce mardi après le meurtre d'un prêtre de 84 ans
Le meurtre du prêtre s'est déroulé dans la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen
2
Le meurtre du prêtre s'est déroulé dans la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen
François Hollande a révélé que les deux suspects s'étaient revendiqués de Daesh
3
François Hollande a révélé que les deux suspects s'étaient revendiqués de Daesh
L’archevêque de Rouen s'est montré extrêmement attristé par la situation
4
L’archevêque de Rouen s'est montré extrêmement attristé par la situation
 Il a tenu à s'exprimer dans un message poignant
5
Il a tenu à s'exprimer dans un message poignant

Après François Hollande et Nicolas Sarkozy, l'archevêque de Rouen a réagi au drame survenu dans la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray ce mardi. Il a évoqué sa tristesse et a livré un message poignant. Nous vous proposons de découvrir cette séquence sur Non Stop Zapping.

Les réactions se multiplient après la prise d'otage survenue après le meurtre d'un prêtre de 84 ans ce mardi dans la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen. Rapidement arrivé sur les lieux du drame, François Hollande a révélé que les deux suspects s'étaient revendiqués de Daesh. Dans un discours, le Chef de l'Etat a appelé à l'unité du pays "Les Français doivent savoir qu’ils sont menacés, ils ne sont pas le seul pays, l’Allemagne l’est aussi, d’autres encore, mais que leur force tient dans leur cohésion". Peu de temps après, Nicolas Sarkozy s'est à son tour exprimé "Nous devons changer profondément la dimension, la mesure, la stratégie de notre riposte. Notre ennemi n’a pas de tabou, n’a pas de limite, n’a pas de morale, n’a pas de frontière. Nous devons être impitoyables. Les arguties juridiques, les précautions, les prétextes à une action incomplète, ne sont pas admissibles" a-t-il lâché. 

"Un choc pour l'église et tout notre pays"

De son coté, l’archevêque de Rouen s'est montré extrémement attristé par le drame. Il a tenu à s'exprimer dans un message poignant "L’innommable arrive. Je suis un peu abasourdi, mais je suis porté par ces jeunes qui veulent construire une civilisation d’amour. Je crie vers Dieu, avec tous les hommes de bonne volonté. J'ose inviter les non-croyants à s'unir à ce cri !", a déclaré aux journalistes Mgr Lebrun. Dans son communiqué, l'évêque demande aux jeunes fidèles qui sont aux JMJ "de ne pas baisser les bras devant les violences. Il évoque "un choc pour l'église et tout notre pays."

 
Réagissez à l'actu people