Divers

Saint-Etienne-du-Rouvray - François Hollande : "Les deux terroristes se sont réclamés de Daesh" (vidéo)

   / 5  
Saint-Etienne-du-Rouvray - François Hollande :
1
Saint-Etienne-du-Rouvray - François Hollande : "Les deux terroristes se sont réclamés de Daesh"
François Hollande s'est exprimé à la télévision après le drame de Saint-Etienne-du-Rouvray
2
François Hollande s'est exprimé à la télévision après le drame de Saint-Etienne-du-Rouvray
François Hollande aux côtés du maire de Saint-Etienne-du-Rouvray et de Bernard Cazeneuve
3
François Hollande aux côtés du maire de Saint-Etienne-du-Rouvray et de Bernard Cazeneuve
Le président de la République a révélé que les deux terroristes s'étaient réclamés de Daesh
4
Le président de la République a révélé que les deux terroristes s'étaient réclamés de Daesh
François Hollande a également appelé à l'unité après ce nouveau drame
5
François Hollande a également appelé à l'unité après ce nouveau drame

François Hollande s’est exprimé en début d’après-midi depuis la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray ou une prise d’otages a eu lieu dans la matinée, coûtant la vie à un prêtre. Le président de la République a indiqué que les deux terroristes s’étaient réclamés de Daesh et a de nouveau exprimé sa volonté de combattre le terrorisme. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

François Hollande s’est exprimé en début d’après-midi ce mardi après le drame qu’a connu la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, dans la matinée. Deux hommes ont pris plusieurs personnes en otages  dans une église avant d’égorger à l’arme blanche le prêtre de la paroisse, Jacques Hamel, 84 ans. Un autre otage est toujours entre la vie et la mort tandis que les deux assaillants ont, eux, été abattus par la BRI alors qu’ils tentaient de fuir. Rapidement arrivé sur les lieux en compagnie du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, le président de la République a exprimé son soutien à la famille du prêtre et a révélé que les deux terroristes s’étaient réclamés de Daesh.

"La force des Français tient dans leur cohésion"

"Nous sommes face à une épreuve, une de plus, parce que la menace est très élevée. Et elle reste très élevée après tout ce que nous avons vécu ces derniers jours et même ces dernières années" a-t-il rappelé d’un ton grave, "Nous sommes face à un groupe, Daesh, qui nous a déclaré la guerre. Nous devons mener cette guerre, par tous les moyens". Enfin François Hollande a conclu par un appel à l’unité des Français : "Les Français doivent savoir qu’ils sont menacés, ils ne sont pas le seul pays, l’Allemagne l’est aussi, d’autres encore, mais que leur force tient dans leur cohésion".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people