Divers

Retards d'avions : Découvrez comment vous faire indemniser (vidéo)

Retards d'avions : Découvrez comment vous faire indemniser (vidéo)

Alors que des nombreux vacanciers prennent l'avion pour atteindre leur destination de détente pour l'été, découvrez comment vous faire indemniser en cas de retard conséquent ou d'annulation de vol. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ce lundi 15 juillet dans le Journal télévisé de France 2, nos confrères se sont intéressés aux indemnités prévues en cas de retard ou d'annulation de vol d'avion. En cette période de départs de vacances, de nombreux voyages ne se passent pas toujours comme prévu et cela peut commencer dès le transport aérien. Perdre du temps à cause d'une compagnie aérienne mal organisée, d'un problème technique, d'une grève ou d'une autre raison n'est pas anodin et peut parfois offrir la possibilité d'être dédommagé, en plus du remboursement parfois prévu. En France sur 155 millions de passagers, on compte 3 millions de personnes qui sont concernées par des incidents de trajet, quels qu'ils soient. Selon la réglementation européenne, des remboursements sont censés être mis en place lorsqu'un vol est annulé ou qu'il y a un refus d'embarquement de la part de la compagnie aérienne. Concernant les indemnités forfaitaires, celles-ci s'appliquent dès trois heures de retard et sont à tarifs variables en fonction de la distance du vol.

Connaître ses droits en tant que passager

Les passagers peuvent ainsi recevoir 250 euros jusqu'à 1.500 km réalisés, 400 euros jusqu'à 3.500 km et jusqu'à 600 euros pour une plus grande distance. Il faut également se méfier des arguments parfois mis en évidence en tant que circonstances extraordinaires, telles que la météo, les problèmes techniques ou encore les grèves. Dans ces cas-là, il est parfois possible de prétendre à une indemnité. Certaines compagnies aériennes comme Air France, qui ont tenté d'améliorer leur système. Leur formulaire de réclamation disponible pour les passagers mécontents de leur vol vient d'être simplifié. Selon les promesses faites par la compagnie, trois quarts des réclamations sont traitées en moins de 7 jours. Pour les voyageurs qui n'auraient pas pu s'occuper de faire leur réclamation directement après l'atterrissage, sachez qu'il est possible de déposer une réclamation jusqu'à 5 ans après la date du vol.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people