Divers

Quotidien : Les images chocs d’un bombardement sur la ville d’Alep, en Syrie (vidéo)

Quotidien : Les images chocs d’un bombardement sur la ville d’Alep, en Syrie (vidéo)

Les élections américaine et la primaire de la droite et du centre étant terminées, les médias doivent désormais faire avec ce qu’il reste dans l’actualité. Et depuis bientôt six ans, il y a un sujet qui revient avec une régularité malheureuse, celui de la guerre en Syrie. Mardi soir, Yann Barthès et ses équipes ont ainsi proposé à leurs téléspectateurs une vidéo choc d’un bombardement sur la ville d’Alep. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Les élections américaines et la primaire de la droite et du centre l’ont totalement fait disparaître des chaînes d’information et des grands quotidiens. Mais, comme depuis 2011, la guerre en Syrie est toujours bel et bien d’actualité. La preuve, la semaine dernière, avec le Mannequin challenge polémique des Casques Blancs syriens. Premiers sauveteurs à intervenir après un bombardement du régime, ceux-ci ont pris la pose pour dénoncer les exactions du régime de Bachar el-Assad. Problème, ils ont pris la pose en pleine action avec un faux blessé et les supporters du régime en ont profité pour les accuser de propagande.

"Barils d'explosif, frappes aériennes, bombes à sous-munitions..."

Les images diffusées par Quotidien mardi soir pourront, en revanche, difficilement être qualifiées de propagande. En contact avec un habitant d’Alep, ville où les combats sont les plus intenses depuis le début du conflit et qui ne ressemble désormais plus qu’à un champ de ruine, Hugo Clément a reçu une vidéo impressionnante d’un bombardement sur Alep. Son contact, Ismael, lui a expliqué le fonctionnement du régime de Bachar el-Assad : "Depuis l’aube : barils d’explosif, frappes aériennes, bombes à sous-munitions, ça, c’en était une. C’était proche de moi et de mes collègues. Maintenant on attend la suivante… C’est tout le temps comme ça. On intervient sur la première bombe et ils en larguent une autre au même endroit pour tuer les sauveteurs".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people