Divers

Prêtre égorgé : Le parcours d'Abdel Malik Petitjean, le deuxième terroriste identifié (vidéo)

   / 5  
Le parcours d'Abdel Malik Petitjean, deuxième terroriste de Saint-Etienne-du-Rouvray
1
Le parcours d'Abdel Malik Petitjean, deuxième terroriste de Saint-Etienne-du-Rouvray
Abdel Malik Petitjean, le deuxième terroriste de Saint-Etienne-du-Rouvray identifié
2
Abdel Malik Petitjean, le deuxième terroriste de Saint-Etienne-du-Rouvray identifié
Il avait tenté d'entrer en Syrie depuis la Turquie le 10 juin dernier
3
Il avait tenté d'entrer en Syrie depuis la Turquie le 10 juin dernier
Les autorités turques l'ont signalé à la France le 29 juin, sans photo
4
Les autorités turques l'ont signalé à la France le 29 juin, sans photo
Le 22 juillet, un service de renseignement étranger émet une autre alerte avec sa photo mais sans son nom, le rapprochement ne sera jamais fait
5
Le 22 juillet, un service de renseignement étranger émet une autre alerte avec sa photo mais sans son nom, le rapprochement ne sera jamais fait

Deux jours après l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, et après que les deux terroristes aient été identifiés, France 2 est revenu ce jeudi dans son JT de 13h sur le parcours de l'un d'entre eux, Abdel Malik Petitjean. Fiché S, le jeune homme avait été signalé comme une menace par plusieurs services de renseignement étrangers. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Deux jours après l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray qui a coûté la vie au prêtre Jacques Hamel, 84 ans, égorgé à l'arme blanche, la lumière se fait sur les deux terroristes, Abdel Kermiche et Abdel Malik Petitjean, abattus par la BRI alors qu'ils tentaient de fuir le lieu de leur crime. Des proches du premier, fiché S et sous contrôle judiciaire, ont d'ailleurs été interrogés par TF1 mercredi : "A chaque fois on essayait de le raisonner, à chaque fois il nous sortait un verset du Coran, il inventait des choses. Il nous disait, il faut aller se battre pour nos frère (…) Il essayait de nous endoctriner, mais on s’en foutait de ce qu’il disait. On ne le prenait pas au sérieux. On lui disait, il faut que tu arrêtes tes conneries".

Une tentative d'entrée en Syrie au mois de juin

Et ce jeudi, c'est France 2 qui s'est penché sur le profil et le parcours du deuxième terroriste, Abdel Malik Petitjean. Agé de 19 ans, comme son complice, il avait tenté de rejoindre la Syrie par la Turquie le 10 juin dernier avant de faire demi-tour dès le lendemain pour une raison encore inconnue. Le 29 juin, les autorités turques l'ont signalé aux services français avec une fiche à son nom mais sans photo afin qu'il soit interpellé à son retour à l'aéroport. Trop tard. Quatre jours avant l'attentat, le 22 juillet, un autre service de renseignement étranger a prévenu la France d'une menace en envoyant une fiche avec une photo d'Abdel Malik Petitjean mais sans son nom. Impossible de croiser les deux documents, les enquêteurs n'auront malheureusement jamais pu faire le rapprochement.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people