Divers

Policiers tués à Magnanville : Hommages dans les commissariats des Yvelines un an après (vidéo)

Policiers tués à Magnanville : Hommages dans les commissariats des Yvelines un an après (vidéo)

Le 13 juin 2016, un couple de policiers étaient tués par un terroriste au sein même de leur domicile à Magnanville. Un an plus tard, la tension et l'émotion sont toujours aussi palpables au sein des forces de l’ordre. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

C’était il y a un an. Alors que la France se remettait à peine des effroyables attaques terroristes qui avaient meurtries la capitale en novembre 2015, un autre drame est survenu à Magnanville. Jean-Baptiste Salvaing, commandant de police, et sa compagne Jessica Schneider, également agent de police, étaient assassinés dans leur domicile par un terroriste. Seul leur jeune fils avait survécu à cette tragédie. Un an plus tard, les policiers ont tenu à leur rendre hommage en observant une minute de silence dans tous les commissariats des Yvelines. Mais dans la profession, la douleur reste vive.

Après l’effroi vient la peur

Ce mardi 13 mai, "LCI" a destiné un reportage à ce drame et à ses retombées. Outre la douleur et l’effroi, les agents  des forces de l’ordre ont dû alors composé avec la crainte d’être directement attaqués. Il faut dire qu’à l’heure où la menace terroriste est de plus en plus présente en France, les forces de l’ordre qui représentent l’Etat sont en première ligne des attaques djihadistes. Il y a quelques jours, un policier était agressé au marteau sur le parvis de Notre-Dame de Paris. S’il s’en est tiré presqu’indemne, ce geste perpétré par un homme ayant prêté allégeance à Daesh n’a fait qu’augmenter le sentiment d’insécurité des agents de police. Comme certains en témoignent dans le reportage de "LCI", ils demandent à ce qu’ils soient plus protégés par l’Etat.  Ce mardi, à Pézenas, ville originaire de Jean-Baptiste Salvaing, une rue a été rebaptisée à son nom et celui de sa compagne.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people