Divers

Pokémon Go : Face à l’invasion de joueurs, une ville obtient le retrait des PokéStops (Vidéo)

   / 5  
La ville de Canada Bay avait fait une demande au jeu Pokémon Go
1
La ville de Canada Bay avait fait une demande au jeu Pokémon Go
La ville a demandé à ce que plusieurs PokéStops soit retirés du jeu
2
La ville a demandé à ce que plusieurs PokéStops soit retirés du jeu
Trop de joueurs se donnaient rendez-vous la nuit
3
Trop de joueurs se donnaient rendez-vous la nuit
La ville de Canada Bay a obtenu gain de cause
4
La ville de Canada Bay a obtenu gain de cause
Les joueurs auront moins de PokéStops
5
Les joueurs auront moins de PokéStops

Alors que le jeu Pokémon Go ne cesse de faire le buzz, le conseil de la ville de Canada Bay en Australie a réussi à faire retirer de l’application plusieurs PokéStops dans le quartier de Rhodes. Ces dernières semaines, des milliers de joueurs prenaient d’assaut un petit parc afin d’attraper des pokémons rares. Non Stop Zapping vous en dit plus.

La folie Pokémon Go continue de contaminer le monde entier. Et visiblement, le jeu semble donner des idées aux utilisateurs. Ainsi, un joueur a décidé de transformer son chien en Pikachu. Malheureusement pour lui, cette initiative n’a pas du tout plu aux internautes qui ont été nombreux à le critiquer. Et il y a quelques jours, un étudiant s’est créé un CV à la manière de Pokémon Go. A l’image du jeu, les informations concernant la créature sont remplacées par des informations sur son parcours. Mais si le jeu passionne de plus en plus de monde, certaines villes en ont assez.

Trop de joueurs dans un parc la nuit

C’est notamment le cas de Canada Bay à l’ouest de Sydney. Début juillet, trois PokéStops ont créé le chaos dans un petit parc du quartier de Rhodes devant un complexe immobilier. Plus de 1 000 personnes par nuit se rassemblaient pour attraper et entraîner un Pokémon rare. La ville a donc demandé au jeu de retirer les PokéStops : "La ville de Canada Bay remercie [les développeurs du jeu] de Niantic d’avoir fermé les PokéStops de Rhodes qui engendraient une situation potentiellement dangereus", a déclaré l’adjointe au maire Helen McCaffrey à BuzzFeed News. La zone sera tout de même surveillée grâce à des contrôles de stationnements et la pose de clôtures autour des terrains de jeu pour enfants. 

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people