Divers

Philippines : La police roule sur des manifestants devant l’ambassade américaine (vidéo)

   / 6  
Philippines : La police roule sur des manifestants devant l’ambassade américaine
1
Philippines : La police roule sur des manifestants devant l’ambassade américaine
Un fourgon de la police a foncé dans la foule aux Philippines
2
Un fourgon de la police a foncé dans la foule aux Philippines
Plusieurs centaines de manifestants étaient rassemblés devant l'ambassade américaine mercredi
3
Plusieurs centaines de manifestants étaient rassemblés devant l'ambassade américaine mercredi
Ils réclamaient le départ des troupes américains de l'archipel
4
Ils réclamaient le départ des troupes américains de l'archipel
Une position qui est également celle du gouvernement philippin
5
Une position qui est également celle du gouvernement philippin
Pourtant la police a bien roulé sur les manifestants pour les disperser
6
Pourtant la police a bien roulé sur les manifestants pour les disperser

Rassemblés devant l’ambassade des Etats-Unis à Manille, plusieurs manifestants philippins se sont fait rouler dessus par la police locale. Résultat, des dizaines de blessés et une trentaine d’arrestations. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

L’ambiance générale aux Philippines est décidément très particulière depuis l’accession au pouvoir en mai dernier de Rodrigo Duterte. Spécialiste des conférences de presse lunaires, le chef d’Etat philippin avait par exemple traité Barack Obama de "fils de p***" à la veille de sa rencontre avec son homologue américain lors du sommet de l’Asean (Association des Nations Unies de l’Asie du sud-est). Quelques semaines il était allé encore plus loin, toujours en conférence de presse, en se comparant lui-même à Adolf Hitler : "Hitler a massacré trois millions de juifs, il y a trois millions de drogués aux Philippines. Je serais heureux de tous les massacrer. Si l’Allemagne avait Hitler, les Philippines m’ont moi".

Un fourgon fou fonce dans une manifestation à Manille

Ce mercredi en revanche, ce n’est pas Rodrigo Duterte qui fait parler de lui aux Philippines mais ce sont les forces de l’ordre. Alors que plusieurs manifestants étaient regroupés devant l’ambassade des Etats-Unis à Manille pour protester contre la présence de troupes armées américaines sur l’archipel, la réponse de la police a été complètement démesurée. Un fourgon des forces de l’ordre s’est en effet littéralement jeté dans la foule, écrasant plusieurs manifestants au passage et en heurte de nombreux autres. D’autant plus inexplicable que le gouvernement philippin et les manifestants ont la même position dans cette affaire. Le chef de la police a justifié ce geste en expliquant que les manifestants avaient franchi le barrage de police et tentaient de pénétrer dans l’ambassade. Effectivement, ça explique tout…

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people