Divers

Pas de Mcdonald's pour les "clochards", la polémique enfle à Hyères

Pas de Mcdonald's pour les "clochards", la polémique enfle à Hyères

Voilà une nouvelle qui entache encore un peu plus la réputation du géant américain Mcdonald's. En effet, une note a été laissée dans la salle de repos d'un restaurant de Hyères. Dans cette dernière, les responsables interdisaient les employés de nourrir les « clochards » sous peine de se voir licencier ! Un dérapage qui a choqué la Toile, Non Stop zapping vous en dit plus.

Venir en aide aux nécessiteux est visiblement passible de licenciement chez Mcdonald's. C'est du moins ce que laisse entendre une note laissée par la direction d'un restaurant de la ville de Hyères. Après de nombreuses polémiques autour du géant américain, cette nouvelle risque donc d'entacher encore un peu plus, la réputation du fast-food.

Dans cette fameuses note laissée dans la salle de pause, la direction rappelle les règles en ce qui concerne les repas des équipiers... mais pas que ! « Suite à l'incendie du 25/07 au soir, il est formellement interdit de procurer de la nourriture aux clochards. Pour rappel, la prise de repas équipiers doit être consommée sur place. Le repas équipier est un avantage en nature personnel et ne doit profiter qu'au salarié en question. »

"Mcdonald's n'a pas vocation de nourrir tous les affamés du territoire !"

Si la note est déjà à la limite de l'acceptable la suite ferait presque froid dans le dos. « Mcdonald's n'a pas vocation de nourrir tous les affamés du territoire ! Tout manquement à la procédure citée plus haut entraînera une sanction pouvant aller jusqu'au licenciement. »

Scandalisés par cette fameuse note du restaurant de Hyères, les internautes ont vite fait tourner cette dernière sur les réseaux sociaux. Prenant conscience de cet important dérapage, le service de communication de Mcdonald's France a tenu à présenter ses excuses. « Le procédé et la formulation s'étant révélés maladroits, l'affiche a été retirée. Mcdonald's et le restaurant présentent leurs excuses à tous leurs clients. »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people