Divers

Paris : un camp de migrants évacué par les forces de l'ordre porte de la Chapelle (Vidéo)

Paris : un camp de migrants évacué par les forces de l'ordre porte de la Chapelle (Vidéo)

Depuis 6h du matin, ce mardi, policiers et CRS sont mobilisés dans une opération d’évacuation d’un camp de migrants à Paris, porte de la Chapelle. Séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

L’opération a débuté sur les coups de 6h du matin, mais les forces de l’ordre sont arrivées aux alentours de 5h30. Ce mardi, porte de la Chapelle dans le nord de Paris, plus d’un millier de migrants ont été évacués par les forces de l’ordre. La circulation a été coupée, le temps de retirer les tentes que les réfugiés avaient installées entre les différentes voies d’accès au boulevard périphérique et à l’autoroute A1. Ce sont des hommes et des femmes venus du Soudan, d’Iran ou encore d’Afghanistan, qui vivaient jusqu’alors dans des conditions plus qu’insalubres. Un danger auquel les migrants s’exposaient chaque jour, et qui indique un peu plus une détresse sans précédent à laquelle ils font face.

Des conditions de vie insalubres

C’est pour ces raisons que le camp a été évacué. Les préfectures de police et d’Ile-de-France ont expliqué leurs craintes quant aux : "risques importants pour la sécurité et la santé de leurs occupants comme des riverains". Depuis l’incendie du camp de Grande-Synthe, le centre de porte de la Chapelle était devenu le principal dispositif humanitaire en France. Lors de l’opération d’évacuation, des cafés ont été distribués aux réfugiés, afin de les faire attendre avant de monter dans des bus. Au total, l’opération dite de "mise à l’abri" a réquisitionné 350 fonctionnaires de police, du personnel de la ville de Paris, de "France Terre d’Asile" ou encore d’"Emmaüs Solidarités". Ce matin, 1600 migrants ont été évacués, ils seront par la suite pris en charge dans des centres en Ile-de-France.

Réagissez à l'actu people