Divers

Paris : Les images chocs de l'évacuation musclée de l'église Sainte-Rita (Vidéo)

   / 5  
La police a évacué l'église Sainte-Rita à Paris ce 3 août
1
La police a évacué l'église Sainte-Rita à Paris ce 3 août
Plusieurs militants s'étaient donnés rendez-vous dans l'église
2
Plusieurs militants s'étaient donnés rendez-vous dans l'église
Les militants veulent empêcher la destruction du bâtiment
3
Les militants veulent empêcher la destruction du bâtiment
La police a utilisé la force pour déloger les militants
4
La police a utilisé la force pour déloger les militants
La police a utilisé la force pour déloger les militants
5
La police a utilisé la force pour déloger les militants

Alors que l’église Sainte-Rita de Paris était occupée par des catholiques qui refusent qu’elle soit transformée en lotissement immobilier, les forces de police ont procédé ce mercredi 3 août à une évacuation pour le moins musclée. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

L’église Sainte-Rita, située dans le XVe arrondissement de Paris, a été évacuée ce mercredi 3 août entre 7h et 8h30 du matin, afin d’être démolie pour faire place à un lotissement immobilier. Fermée depuis plus d’un an, l’église était occupée illégalement par les défenseurs de Sainte-Rita. Toutefois, l’actuel propriétaire de l’église, l’association culturelle Les Chapelles Catholiques et Apostoliques, et le promoteur du projet immobilier ont fait la demande de démolition.

Une action dénoncée par les Républicains

Ce mercredi matin, plusieurs militants s’étaient donnés rendez-vous pour tenter d’empêcher l’évacuation du bâtiment : "Une trentaine de personnes ont pris place à l’intérieur du bâtiment pour s’opposer à la reprise des lieux. Leur évacuation s’est déroulée sans incident", a précisé la préfecture de police dans un communiqué. Pourtant sur des images de vidéastes amateurs, les forces de police n’hésitent pas à utiliser la force pour déloger les militants. Les personnes présentes à l’intérieur y compris un prêtre ont été sorties de force. Une personne en possession de gaz lacrymogène et d’une matraque a été interpellée au cours de l’évacuation. Plusieurs élus des Républicains ont réagi sur Twitter et ont dénoncé cette action qui intervient au lendemain de l’hommage au père Hamel, le prêtre assassiné une semaine plus tôt.  

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people