Divers

Notre-Dame-de-Paris : le Procureur de la République dresse un portrait glaçant de l'assaillant (vidéo)

Notre-Dame-de-Paris : le Procureur de la République dresse un portrait glaçant de l'assaillant (vidéo)

Dans une conférence de presse, le procureur de Paris est revenu sur le profil de Farid I., l’assaillant de l’attentat perpétré sur le parvis de Notre Dame de Paris le 6 juin dernier. François Molins dresse le portrait terrifiant d’un homme fasciné par l’univers de l’État Islamique. Plus d’explications à retrouver sur Non Stop Zapping.

Quelques jours après l’attentat de Londres, Paris a été la cible d’une nouvelle attaque. C’est sur le parvis de Notre-Dame-de-Paris qu’un homme, Farid I., a agressé à coups de marteau trois policiers présents sur place. L’assaillant, un étudiant de l’Université de Lorraine, a été mis hors d’état de nuire grâce à un collègue qui a riposté en utilisant son arme à feu. Toujours à l’hôpital, le terroriste a été blessé par balles à deux reprises. Avant de passer l’action, l’homme aurait crié : "C’est pour la Syrie".

Ce samedi 10 juin, le procureur de la République, François Molins, a confirmé le profil esquissé dans la presse de cet homme : "L’assaillant était en effet porteur d’un ordinateur portable dont les premières exploitations permettent d’établir la présence de nombreux documents de propagande djihadistes notamment deux couvertures en langue arabe et anglaise du manuel d’action des loups solitaires édités par l’État Islamique, des attentats de Londres du 3 juin, des vidéos glorifiant les attentats de Paris ou de Bruxelles."

Une vidéo d’allégeance à l’État Islamique retrouvée chez lui

Imperturbable face au journaliste, François Molins continue d'énumérer les activités glaçantes de ce jeune homme avant son passage à l’acte : "Ont notamment été découvert des images de victimes de combat et d’exactions commises en Syrie, des vidéos de propagande ciblant des volontaires à la prestation d’allégeance à l’État Islamique, des photographies de Mohammed Meyrat". Outre ses activités sur internet, les forces de l’ordre ont trouvé un appareil photo contenant une vidéo d’allégeance à l’État Islamique : “Il apparait que cette vidéo horodatée au 6 juin à 4 h 37 a été tournée au domicile de Farid I. Ainsi on peut dire que c’est imprégné de la propagande de l’organisation de l’État Islamique que Farid I. a agi mardi après-midi répondant par son passage à l’acte au mot d’ordre permanent de l’organisation appelant ses membres à défendre 'ses frères humilié en frappant les mécréants'", explique le Procureur de la République. Quant à savoir si l’homme a agi seul ou pas, François Molins affirme qu’aucun indice n’indique “des contacts avec un tiers”.

Réagissez à l'actu people