Divers

Michel Fourniret a avoué avoir tué Estelle Mouzin (Vidéo)

Michel Fourniret a avoué avoir tué Estelle Mouzin (Vidéo)

Michel Fourniret est passé aux aveux devant la juge d'instruction Sabine Kheris ce jeudi 5 mars. La fillette était portée disparue depuis le 9 janvier 2003 à Guermantes. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Le 9 janvier 2003, Estelle Mouzin alors âgée de 9 ans disparaissait sur le chemin retour de l'école. Depuis, l'enquête ne s'est jamais arrêtée allant de rebondissements en rebondissements, la fillette n'ayant jamais été retrouvée. Dans un premier temps les policiers avait tenté  de la retrouver en vain. C'est en 2003 que le nom de Fourniret était apparu pour la première fois dans le dossier. La piste de l'ogre des Ardennes  comme il est surnommé avait ensuite été écartée, Michel Fourniret ayant un alibi. De multiples pistes seront ensuite étudiées : celle d'un détenu de la prison de la Santé qui avait des points d'attache en Seine-et-Marne, des pèlerins polonais qui auraient été hébergés par la famille, Nordhal Lelandais le meurtrier de la petite Maëlys…

L'alibi de Michel Fourniret a été démenti par sa femme

Des soupçons ont toujours pesé sur le tueur en série Michel Fourniret, mais il n’était encore jamais passé aux aveux. Interrogé depuis mercredi 4 mars par la juge d'instruction Sabine Kheris, il est passé aux aveux ce jeudi 5 mars confirment BFMTV et l'hebdomadaire Le Point. Interrogé pendant trois jours, Michel Fourniret a donné des précisions concernant le meurtre de la petite Estelle. Des propos que doivent maintenant vérifier les enquêteurs. Les avocats de la famille d'Estelle Mouzin n'ont pas souhaité faire de commentaire apprend-on dans le 12.45 de M6.

Michel Fourniret avait été mis en examen dans le cadre de la disparition d'Estelle Mouzon en novembre 2019 pour "enlèvement et séquestration suivis de mort". Mais c'est en janvier que les événements se sont précipités quand sa femme Monique Olivier, a mis à mal son alibi, un coup de fil qu'elle a affirmé avoir passé elle-même.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people