Divers

Manif anti-Le Pen à Nantes : Un gendarme la jambe en feu, les images chocs (Vidéo)

Manif anti-Le Pen à Nantes : Un gendarme la jambe en feu, les images chocs (Vidéo)

Samedi dans la journée, plus de 2 200 personnes ont défilé dans les rues de Nantes pour protester contre la venue de Marine Le Pen pour un meeting ce dimanche au Zénith. Mais malheureusement, de violents affrontements ont eu lieu entre certains manifestants et les forces de l’ordre. Onze policiers ont été blessés dont un a été brûlé aux jambes après le jet d’un cocktail Molotov. Des images à retrouver sur Non Stop Zapping.

Alors que Marine Le Pen doit tenir un meeting ce dimanche au Zénith de Nantes, plus de 2 200 personnes se sont réunies samedi dans les rues de la ville pour protester contre la venue de la président du Front national. Les manifestants, fortement encadrés par la police, brandissaient des pancartes avec des slogans comme : "FN imposture sociale" ou "le fascisme ne passera pas". "Les valeurs de notre syndicalisme de conquête sociale et celles de l’extrême droite sont absolument incompatibles (…) Le FN défend les intérêts des possédants et du grand patronat même s’il s’efforce d’apparaître comme une solution pour ceux qui sont en difficulté", a déclaré Anthony Lemaire de la CGT 44, lors d’une prise de parole.

Onze policiers blessés lors d’une manif anti-Le Pen à Nantes

Mais malheureusement, la situation a vite dégénéré. En effet, selon des sources policières, 800 manifestants, pour la plupart encagoulés, étaient venus pour en découdre avec les forces de l’ordre. Résultat, "onze policiers et gendarmes ont été blessés et contusionnés" selon le ministère de l’Intérieur. Dans un communiqué le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a "condamné avec la plus grande fermeté les violences commises". Parmi les policiers blessés, un gendarme a été brûlé au deuxième degré au niveau des jambes après le jet d’un cocktail Molotov comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people