Divers

Magnanville : Un couple de policiers assassiné, Daesh revendique le meurtre, le tueur identifié (Vidéo)

   / 5  
Magnanville : Un couple de policiers tué, l'assassin se revendique de Daesh
1
Magnanville : Un couple de policiers tué, l'assassin se revendique de Daesh
Les services d'urgence devant le domicile du couple à Magnanville
2
Les services d'urgence devant le domicile du couple à Magnanville
Les forces de l'ordre ont bouclé le quartier
3
Les forces de l'ordre ont bouclé le quartier
Le Raid a donné l'assaut, l’assaillant a été tué
4
Le Raid a donné l'assaut, l’assaillant a été tué
Daesh a revendiqué ce meurtre
5
Daesh a revendiqué ce meurtre

Un commandant de police et sa compagne, également fonctionnaire du ministère de l'Intérieur, ont été sauvagement assassinés à leur domicile dans la commune de Magnanville dans les Yvelines. Alors que l’Etat Islamique a revendiqué le meurtre, le tueur serait un jeune homme de 25 ans identifié comme Larossi Abballa. L'enfant du couple a été retrouvé vivant. Non Stop Zapping vous propose de retrouver une séquence sur le déroulé des faits.

Lundi soir, l’horreur a frappé la commune de Magnanville dans les Yvelines. Un couple de policier a été sauvagement assassiné à leur domicile. Le commandant de police a été tué de neuf coups de couteau. L’assaillant s’est ensuite retranché dans le domicile de sa victime avant que les hommes du Raid ne lancent un assaut et ne l’abattent. Le cadavre de la compagne du policier, également fonctionnaire du ministère de l'Intérieur,  a été retrouvé. Le petit garçon du couple, âgé de 3 ans, a été retrouvé sain et sauf. "Les négociations ne pouvant aboutir, il a été décidé de donner l'assaut", a indiqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet.

Condamné en 2013 dans une affaire de terrorisme

Quelques heures après ce double assassinat, l'agence Amaq, liée à Daesh, a écrit que ce meurtre était lié à l’Etat Islamique. "Un combattant de l'Etat islamique tue un responsable adjoint du commissariat de la ville des Mureaux et sa femme". Ce mardi matin, le tueur aurait été identifié. Il s’agirait d’un jeune homme de 25 ans du nom de Larossi Abballa. Originaire de Mantes-la-Jolie, il se serait revendiqué, durant les négociations avec le Raid, de l’EI. Il aurait aussi crié "Allah akbar". Selon "Reuters", Il avait été condamné en 2013 à trois ans de prison dont six mois avec sursis pour avoir participé à une filière d'acheminement de jihadistes vers le Pakistan. Selon le journaliste David Thomson, le terroriste a fait un live avec Facebook où il appelle à tuer les policiers, les gardiens de prisons, les journalistes, les rappeurs et il cite de nombreux noms.

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people