Divers

Magnanville – Policiers assassinés : Une liste de cibles retrouvée sur les lieux de l'attaque (Vidéo)

   / 5  
Magnanville : Une liste de cibles retrouvée sur les lieux du drame
1
Magnanville : Une liste de cibles retrouvée sur les lieux du drame
Le procureur de la République, François Molins, a tenu une conférence de presse
2
Le procureur de la République, François Molins, a tenu une conférence de presse
Plus tôt, c'est François Hollande qui s'est exprimé sur ce drame
3
Plus tôt, c'est François Hollande qui s'est exprimé sur ce drame
Larossi Abballa a prêté allégeance à l'Etat Islamique
4
Larossi Abballa a prêté allégeance à l'Etat Islamique
Les lieux du drame à Magnanville
5
Les lieux du drame à Magnanville

Au lendemain du terrible assassinat d’un couple de policiers par un jeune homme de 25 ans se revendiquant de Daesh, Larossi Abballa, le procureur de la République François Molins a tenu un point presse ce mardi en début d’après-midi. Et le magistrat a confirmé qu’une liste de noms de potentielles cibles a été retrouvée sur les lieux du drame. Une séquence que nous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Au lendemain de l’assassinat d’un couple de policiers par Larossi Abballa, un jeune homme de 25 ans se revendiquant de l’Etat Islamique, François Hollande a pris la parole ce mardi matin confirmant que ce drame était lié au terrorisme. "C'est un acte terroriste à la fois parce que son auteur, qui a été neutralisé par les forces de sécurité, avait voulu lui-même voulu que son acte puisse être reconnu comme terroriste, et l'organisation dont il se réclamait a elle aussi revendiqué l'acte". Et de conclure : "La France n'est pas le seul pays concerné, nous l'avons vu ces jours derniers aux Etats-Unis, à Orlando. La France est confrontée à une menace terroriste de très grande importance. Le risque est partout et très élevé. Nous devons agir ensemble. La lutte contre le terrorisme appelle une lutte internationale résolue, un échange d'informations, un suivi des individus".

"Le tueur a indiqué être musulman pratiquant"

En début d’après-midi, c’est le procureur de la République François Molins qui a tenu une conférence de presse. "Au cours de ces négociations avec le Raid, le tueur a indiqué être musulman pratiquant, faire le ramadan et il a précisé qu'il avait prêté allégeance trois semaines plus tôt au commandeur des croyants de l'Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi. Il a ajouté avoir répondu à un communiqué de cet émir qui demandait, je cite, de 'tuer des mécréants, chez eux avec leur famille'", a mentionné le magistrat. Il a ensuite ajouté qu’une liste de cibles a été retrouvée sur les lieux de l’attaque. Parmi les noms, figurent ceux de personnalités, de journalistes, de policiers et de rappeurs.

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people