Divers

Magnanville - Larossi Abballa : Deux proches du terroriste devant la justice (Vidéo)

   / 4  
Magnanville - Larossi Abballa : Deux proches du terroriste devant la justice (Vidéo)
1
Magnanville - Larossi Abballa : Deux proches du terroriste devant la justice (Vidéo)
Le portrait de Larossi Abballa
2
Le portrait de Larossi Abballa
Charaf-Din Aberouz et Saâd Rajraji suspectés d'être les complices du double meurtre de Magnanville
3
Charaf-Din Aberouz et Saâd Rajraji suspectés d'être les complices du double meurtre de Magnanville
Charaf-Din Aberouz et Saâd Rajraji face aux juges
4
Charaf-Din Aberouz et Saâd Rajraji face aux juges

Ce lundi 13 juin, Larossi Abballa un jeune homme radicalisé de 25 ans, décide d'abattre froidement deux agents de police à leur domicile situé à Magnanville dans les Yvelines. Alors que deux proches de Larossi Abballa avaient été arrêtés à la suite de ce double meurtre, ces derniers ont été déférés devant la justice ce samedi 18 juin. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Alors que tout le monde a encore en tête les terribles attentats survenus à Paris le 13 novembre dernier, l'horreur djihadiste a de nouveau frappé en début de semaine. En effet, ce lundi 13 juin aux alentours de 21 heures, Larossi Abballa un jeune homme radicalisé de 25 ans, se rend dans la commune de Magnanville dans les Yvelines. L'homme qui a avoué avoir prêté allégeance à l’État Islamique, décide d'abattre froidement Jean-Baptiste Salvaing devant son domicile. Il égorgera sa compagne Jessica Schneider quelques minutes plus tard, face à l'enfant du couple âgé de seulement 3 ans.

Charaf-Din Aberouz et Saâd Rajraji face aux juges

Alors que deux des proches de Larossi Abballa avait été arrêtés peu de temps après ce double meurtre sordide, ces derniers ont été déférés devant le parquet anti-terroriste. Si Charaf-Din Aberouz ainsi que Saâd Rajraji sont de vieilles connaissances de Larossi Abballa, les juges essayent de leur côté de savoir si ces deux hommes ont été complices du meurtre de Magnanville.

Car Charaf-Din Aberouz et Saâd Rajraji sont déjà connus des services de police. En effet, en 2013 les deux hommes sont condamnés à 5 ans de prison pour un dossier d'envoi de djihadistes au Pakistan. Si les deux hommes proches de Larossi Abballa ont déclaré durant leur garde à vue, ne pas être au courant de l'attaque terroriste de ce dernier, les enquêteurs vont poursuivre leurs recherches afin de connaître l'implication de Charaf-Din Aberouz et de Saâd Rajraji.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people