Divers

Lyon : Un policier frappe violemment un homme en pleine garde à vue (Vidéo)

Lyon : Un policier frappe violemment un homme en pleine garde à vue (Vidéo)

Ce jeudi 6 avril, le tribunal correctionnel jugeait un policier accusé de violence volontaire sur un homme placé en garde à vue le 3 février dernier à Rillieux-la-Pape à Lyon. Sur les images de vidéosurveillance révélées par nos confrères de France 3 Rhône Alpes, le policier fait preuve d’une violence incroyable à l’encontre du détenu. Une séquence choc à découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Ce sont des images d’une rare violence qui ont été dévoilées par nos confrères de France 3 Rhône Alpes. Le 3 février dernier vers 4h du matin, Mohamed Chiki est alors placé en garde à vue dans le commissariat de Rillieux-la-Pape pour des faits d’outrage et de rébellion. Très énervé, l’homme va alors se montrer provocant envers le policier de garde. Et finalement, ce dernier a dérapé à 4h11 du matin. Fou de rage, le policier s’est jeté sur l’homme, et l’a frappé violemment au visage à plusieurs reprises. Alors que la victime a eu plusieurs points de suture, elle a également tenu à porter cette affaire en justice.

"J’ai eu l’impression d’être une femme battue"

Et ce jeudi 6 avril, le procès s’est déroulé à Lyon. Face aux juges, le policier a fait des confidences sur son comportement : "Je suis dépressif, avec des sautes d’humeur". Suivi en psychiatrie pour sa dépression, le policier avait été désarmé par mesure de sécurité en mars 2016 avant de récupérer son arme quelques mois plus tard. De son côté, la victime s’est dite stressée et traumatisée depuis les faits : "J’ai eu l’impression d’être une femme battue qui ne pouvait pas se défendre".  Le jugement de l’audience a été mis en délibéré.

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people