Divers

Londres : les familles des victimes de l'incendie de la tour envahissent la mairie (vidéo)

Londres : les familles des victimes de l'incendie de la tour envahissent la mairie (vidéo)

L'incendie de mercredi dernier dans une tour de Londres continue à faire des vagues : les familles des victimes ont envahi la mairie du quartier de Kensington, assurant que les autorités mentent sur le nombre de victimes. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Le drame continue de faire des vagues. Mercredi 14 juin, un incendie s'est déclaré dans une gigantesque tour d'habitations dans l'ouest de Londres, en plein milieu de la nuit. De nombreux habitants des 120 appartements se sont retrouvés bloqués par les flammes, alors que les pompiers ont mis presque 3 jours à maîtriser l'incendie. La tour de 24 étages est complètement partie en fumée, emportant au moins 30 personnes dans les flammes selon les autorités locales. Et c'est là qu'est tout le problème : selon les familles des victimes du drame, la mairie de Kensington mentirait sur le nombre de victimes et sous-estimerait le bilan. Plus de 100 personnes auraient en réalité péri dans les flammes selon les familles, sachant que de nombreux corps sont partis en cendres et ne peuvent donc pas être identifiés. Les familles sont donc toujours à la recherche de leurs proches dans les hôpitaux, et un bilan définitif ne peut donc être donné.

De la colère pour certains, de l'espoir pour d'autres

Excédées, les proches des victimes ont envahi la mairie de Kensington vendredi 16 juin, pour réclamer des réponses, et faire éclater la vérité au grand jour. Des scènes de violence ont éclaté devant les portes du bâtiment public ou plusieurs dizaines de personnes étaient réunies. Une femme a par exemple été interviewée, alors qu'elle est toujours à la recherche de six membres de sa famille, espérant qu'ils ont eu le temps de "descendre l'escalier et sortir", et qu'ils sont maintenant à l'hôpital. Un miracle possible, comme celui de ce bébé miraculeusement sauvé des flammes durant l'incendie de la tour.

 

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people