Divers

Loi travail : Un policier grièvement blessé à la tête pendant la manifestation à Paris (vidéo)

   / 5  
Un policier a été atteint à la tête par un pavé
1
Un policier a été atteint à la tête par un pavé
Les faits se sont déroulés jeudi dans Paris
2
Les faits se sont déroulés jeudi dans Paris
Il a été extrait par d'autres policiers
3
Il a été extrait par d'autres policiers
Avant d'être évacué en état d'urgence absolue à la Pitié Salpetrière
4
Avant d'être évacué en état d'urgence absolue à la Pitié Salpetrière
Ses jours ne sont plus en danger et Bernard Cazeneuve lui a rendu visite
5
Ses jours ne sont plus en danger et Bernard Cazeneuve lui a rendu visite

Jeudi après-midi, en marge de la manifestation organisée à Paris pour protester contre la Loi travail, un policier a été grièvement blessé après avoir été atteint par un pavé à la tête. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

La nuit dernière près de la place de la République, de nouveaux affrontements entre manifestants de Nuit debout et forces de l’ordre ont eu lieu alors que ces dernières tentaient de faire évacuer les lieux. Les policiers ont utilisé des grenades lacrymogènes et assourdissantes afin de disperser les manifestants qui leur faisaient face. Dans la confusion, des scooters et des Autolibs ont été incendiés alors que plusieurs manifestants ont été interpellés par les forces de l’ordre.

Ses jours ne sont plus en danger

Un peu plus tôt dans la journée, une nouvelle journée de manifestation contre la Loi travail avait dérapé à Nantes ou Rennes ainsi qu’à Paris, où 21 personnes ont été arrêtées par la police. Dans la capitale, plusieurs personnes ont été blessées dont un policier grièvement. Touché par un pavé au niveau de la tête dans le 12e arrondissement, un policier de 38 ans de la Brigade d’information de la voie publique a été évacué par ses collègues avant d’être pris en charge et transporté en état d’urgence absolue à la Pitié Salpetrière. "Mon collègue a un traumatisme crânien, un épanchement de sang au sein du crâne. Il s’en est fallu à pas grand-chose", a expliqué Rocco Cotento, du syndicat unité SGP police.

Les jours du policier ne sont plus en danger. Dans la soirée, il a reçu la visite du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, qui s’est rendu à son chevet durant une vingtaine de minutes avant de féliciter les forces de l’ordre pour leur travail.

Réagissez à l'actu people