Divers

Loi Travail : Un CRS blessé, il est évacué par un hélicoptère lors de la manifestation (Vidéo)

   / 5  
La manifestation du 15 septembre touchée par ses nombreuses violences
1
La manifestation du 15 septembre touchée par ses nombreuses violences
La manifestation a rassemblé 40 000 personnes selon la CGT et plus de 12 500 personnes selon la police
2
La manifestation a rassemblé 40 000 personnes selon la CGT et plus de 12 500 personnes selon la police
Un policier a été grièvement blessé
3
Un policier a été grièvement blessé
Un hélicoptère s'est posé dans les rues parisiennes
4
Un hélicoptère s'est posé dans les rues parisiennes
L'hélicoptère a évacué le policier blessé
5
L'hélicoptère a évacué le policier blessé

La manifestation du 15 septembre dernier contre la loi Travail a été marquée par de nombreuses violences. Le nombre de blessés ne cesse d'augmenter et un CRS a même été évacué par un hélicoptère. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur le site Non Stop Zapping.

Le jeudi 15 septembre dernier, les militants étaient nombreux à avoir répondu à l'appel des différents syndicats (CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, Fidl et UNL) pour contester la loi Travail. Ces derniers sont prêts à faire entendre leur mécontentement et ils se sont rassemblés en nombre dans les rues parisiennes. Selon la police, ils étaient entre 12 500 et 13 500, tandis que pour la CGT, 40 000 personnes ont défilé à Paris. Les casseurs n'ont pas hésité à se faire remarquer et l'ambiance était tendue. La presse n'a pas cessé de décrire les violences qui ont eu lieu et un CRS a même pris feu place de la République. Non Stop Zapping vous dévoilait l'incroyable scène qui a affolé la toile.

Un hélicoptère en plein Paris pour venir en aide à un CRS

Le ministre de l'Intérieur n'a pas tardé à s'exprimer sur les violences lors des manifestations contre la loi Travail. "Depuis le début des manifestations autour de la loi travail, 620 policiers et gendarmes ont été blessés. Ces violences sont inacceptables" explique Bernard Cazeneuve. Les vidéos de blessés se multiplient sur la toile et un CRS a même refusé de venir en aide à un manifestant gravement blessé à l’œil. Les forces de l'ordre ont dû faire face à de nombreux jets de projectiles. L'un d'entre eux a été blessé à la jambe par un cocktail molotov et il a été évacué par un hélicoptère en plein Paris.

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people