Divers

Loi Travail : Nouveaux affrontements violents entre manifestants et policiers à Paris (Vidéo)

   / 5  
Loi Travail : Nouveaux affrontements violents à Paris
1
Loi Travail : Nouveaux affrontements violents à Paris
Loi Travail : Nouveaux affrontements violents à Paris
2
Loi Travail : Nouveaux affrontements violents à Paris
Loi Travail : Nouveaux affrontements violents à Paris
3
Loi Travail : Nouveaux affrontements violents à Paris
Loi Travail : Nouveaux affrontements violents à Paris
4
Loi Travail : Nouveaux affrontements violents à Paris
Loi Travail : Nouveaux affrontements violents à Paris
5
Loi Travail : Nouveaux affrontements violents à Paris

Alors qu’une nouvelle manifestation se déroule ce jeudi 26 mai à Paris contre la Loi Travail, de nouveaux affrontements ont éclaté cet après-midi place de la Nation. Les forces de police doivent faire face à des groupes de casseurs, et déjà 12 interpellations ont eu lieu. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Ce jeudi 26 mai est le huitième jour de mobilisation nationale contre la loi Travail. Alors qu’elle a été passée en force à l’Assemblée Nationale, cette loi continue de faire polémique et les opposants souhaitent faire craquer le gouvernement. Invité sur RMC/BFM TV ce matin, Manuel Valls est revenu sur les critiques sur ce projet de loi : "Cette loi est bonne pour les entreprises, pour les PME notamment parce qu’elle va leur donner plus de visibilité et elle est bonne pour les salariés parce qu’elle leur donne plus de droits". Le premier ministre a par ailleurs assuré une nouvelle fois qu’il était hors de question que l’on touche à un seul cheveu de la loi El Khomri.

Gazage complet de la place de la Nation

 Malheureusement pour Manuel Valls, les opposants tiennent toujours et de nombreuses manifestations ont lieu un peu partout en France aujourd’hui. Et une nouvelle fois, des affrontements ont éclaté dans la capitale entre les forces de police et une centaine de manifestants cagoulés. Ces derniers ont renversé des containers à verre et ont commencé à lancer des bouteilles sur les policiers qui ont répliqué en tirant des gaz lacrymogènes.  Alors qu’une grande majorité des manifestants a quitté la place de la Nation, des heurts continuent et les CRS ont procédé à un gazage complet de la place. 

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people