Divers

Loi Travail : Des policiers forcent et menacent un manifestant à effacer ses photos (Vidéo)

   / 5  
Loi Travail : Des policiers forcent un manifestant à effacer ses photos
1
Loi Travail : Des policiers forcent un manifestant à effacer ses photos
Des policiers bloquent un photographe
2
Des policiers bloquent un photographe
Des policiers forcent un manifestant à effacer ses photos
3
Des policiers forcent un manifestant à effacer ses photos
Des policiers forcent un manifestant à effacer ses photos
4
Des policiers forcent un manifestant à effacer ses photos
Le photographe s'est exprimé après cet incident
5
Le photographe s'est exprimé après cet incident

Alors qu’une nouvelle semaine de contestations contre la loi Travail a débuté en France, la tension est encore montée ce mardi à Rennes entre manifestants et policiers. Et alors qu’un photographe prenait des photos d’une arrestation, il a été contraint par des membres des forces de l’ordre d’effacer ses clichés. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

La France connait maintenant depuis plusieurs semaines une vague de contestations au sujet de la loi Travail qui est défendue avec force par le gouvernement et Manuel Valls. Mais depuis le début de cette gronde, les différentes manifestations sont émaillées par de nombreuses violences. Et jeudi dernier, un journaliste indépendant de 28 ans a d'ailleurs été gravement blessé à la tête après le jet par les forces de police d'une grenade de désencerclement. Non Stop Zapping vous diffusez d’ailleurs ce mardi de nouvelles images de cet incident. Selon "Médiapart", le jeune homme souffre d’une "fracture temporale avec enfoncement de la boîte crânienne"

"Ils m'ont pris de force et m'ont demandé d'effacer les photos"

Mais alors qu’une nouvelle semaine de contestations a débuté en France, la tension entre manifestants et forces de l’ordre est encore une fois montée d’un cran aujourd’hui à Rennes. Sur une vidéo du site "Taranis News", des policiers forcent même un photographe à effacer ses photos. Selon le jeune homme, c’est parce qu’il prenait des clichés de l’arrestation d’un manifestant, qui n’avait rien à se reprocher, qu’il a provoqué la colère des policiers. "Ils m'ont pris de force et m'ont demandé d'effacer les photos", a-t-il expliqué avant d’ajouter : "J'étais obligé sinon ils allaient prendre mon appareil et le casser".

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people