Divers

Loi travail : Des militaires viennent en aide aux policiers face aux manifestants à Strasbourg (vidéo)

   / 5  
Des militaires ont aidé la police face aux manifestants à Strasbourg
1
Des militaires ont aidé la police face aux manifestants à Strasbourg
Les policiers étaient en difficulté face aux manifestants
2
Les policiers étaient en difficulté face aux manifestants
En poursuivant un manifestant, un policier a renversé une jeune femme
3
En poursuivant un manifestant, un policier a renversé une jeune femme
Trois militaires en mission vigipirate sont alors intervenus
4
Trois militaires en mission vigipirate sont alors intervenus
Mais ils n'ont pas vraiment ramené le calme
5
Mais ils n'ont pas vraiment ramené le calme

Le 9 avril dernier à Strasbourg, en marge d’un rassemblement contre la Loi travail, des policiers agressés par les manifestants ont reçu le soutien des militaires, qui ont eu bien du mal à calmer la situation. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Cela fait maintenant plusieurs semaines que le mouvement Nuit debout proteste et demande le retrait de la Loi travail défendue par le gouvernement de Manuel Valls. Le domicile du Premier ministre avait d’ailleurs été approché par les casseurs il y a quelques semaines, vous rapportait Non Stop Zapping. Ces mêmes casseurs se frottent régulièrement aux forces de l’ordre en marge du mouvement ou lors des manifestations organisées dans les grandes villes du pays depuis des semaines.

"Ce n'est pas votre mission"

Lundi à Paris, alors que des partisans du mouvement Nuit debout avaient rejoint les intermittents du spectacle qui occupaient le théâtre de l’Odéon, un face-à-face tendu s’était engagé entre manifestants et forces de l’ordre et ces derniers avaient utilisé des gaz lacrymogènes pour faire reculer la foule. Le 9 avril dernier à Strasbourg, les policiers ont eu bien plus de mal à contenir une foule hostile.

Sur une vidéo publiée, on peut voir un policier trébucher avant d’être frappé par deux hommes qu’il poursuit ensuite en bousculant une jeune femme. Quelques secondes plus tard, l’homme qui filme la scène s’étonne de la présence de trois militaires armés et en patrouille dans le cadre du plan vigipirate. Ils vont intervenir pour tenter de ramener le calme sous les slogans hostiles des manifestants.

Réagissez à l'actu people