Divers

"Liberté d'importuner" : Steven Spielberg répond à Catherine Deneuve (vidéo)

"Liberté d'importuner" : Steven Spielberg répond à Catherine Deneuve (vidéo)

Samedi 13 janvier, Steven Spielberg était à Paris pour l'avant-première de "Pentagon Papers". À cette occasion, le réalisateur a livré ses impressions concernant la tribune "La liberté d'importuner" au micro de LCI. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

C'est le sujet polémique du moment. Il y a quelques jours, Le Monde publiait une tribune baptisée "La liberté d'importuner", signée par cent femmes dont Catherine Deneuve. Elles y revendiquent le droit de drague pour les hommes tandis que certaines n'hésitent pas à éprouver de la "compassion" pour les frotteurs du métro, à l'instar de Catherine Millet. Forcément, ça ne passe pas vraiment. Samedi 13 janvier, alors à Paris pour l'avant-première de "Pentagon Papers" avec Meryl Streep et Tom Hanks, Steven Spielberg s'est exprimé à ce sujet, et il est loin d'être en accord avec la tribune. "Je sais que Catherine Deneuve a signé une pétition (...) Je pense juste que les mouvements #MeToo et #Timesup sont deux des plus grands mouvements que nous ayons. Ils représentent les femmes, pas seulement aux Etats-Unis mais dans le monde entier. Avant de chercher des réparations pour les hommes, on doit aller beaucoup plus loin dans ces mouvements."

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people