Divers

Leonarda : Après son expulsion polémique, elle est devenue serveuse au Kosovo (Vidéo)

Leonarda : Après son expulsion polémique, elle est devenue serveuse au Kosovo (Vidéo)

Il y a deux ans et demi, l’affaire Leonarda avait fait les gros titres des médias en France. En octobre 2013, cette jeune fille rom de 15 ans avait été expulsée avec sa famille par avion vers le Kosovo. Refusant de revenir seule en France, elle est aujourd’hui devenue serveuse dans ce petit pays des Balkans. Et elle n’a pas hésité à s’attaquer à François Hollande. Non Stop Zapping vous en dit plus.

En octobre 2013, l’affaire Leonarda avait défrayé la chronique. En effet, cette jeune fille rom de 15 ans, scolarisée dans un collège du Doubs, avait été expulsée avec sa famille vers le Kosovo. Devant le tollé provoqué par cette histoire, François Hollande avait dû réagir."Il n'y a pas eu de faute dans l'expulsion de la jeune fille. Toutefois, il y a eu un manque de discernement dans son interpellation. J'en tire trois conclusions : la loi doit être respectée et appliquée par tous. Une instruction sera envoyée au préfet prohibant les interpellations dans le cadre scolaire. Enfin, et si elle le demande et dans le cadre de sa scolarité, un accueil sera réservé à Leonarda en France, et à elle seule." Mais Leonarda avait décliné l’invitation : "Je n'irai pas seule en France, je n'abandonnerai pas ma famille. Je ne suis pas la seule à devoir aller à l'école, il y a aussi mes frères et mes sœurs".

"J'en veux encore à Hollande, Il a gâché ma vie"

Deux ans et demi donc après cette affaire, on sait ce qu’est devenue Leonarda. Selon des informations du "Parisien" la jeune femme travaille comme serveuse dans restaurant au Kosovo dans la ville de Mitrovica. "J'ai pas envie de quitter ma famille. Un jour ou l'autre, je rentrerais en France", a affirmé sur son compte Facebook celle qui suit des cours de Français trois fois par semaine. Puis, elle a poursuivi : "Pour le moment, mes parents sont en contact avec des assistantes sociales et l'ambassade pour trouver une solution La vie est dure ici. Mon père est malade. La maison n'est pas beaucoup chauffée". Enfin, elle n’a pas hésité à s’en prendre à François Hollande. "J'en veux encore à Hollande. Il a gâché ma vie", a-t-elle confié au "Parisien".

Réagissez à l'actu people