Divers

Le sauvetage miraculeux d’un réfugié syrien en pleine mer, les images spectaculaires ! (Vidéo)

Le sauvetage miraculeux d’un réfugié syrien en pleine mer, les images spectaculaires ! (Vidéo)

C’est la vidéo qui a fait le tour du monde ces dernières 24 heures. En effet, mercredi 10 février, les garde-côtes turcs ont diffusé sur "Youtube" la vidéo du sauvetage spectaculaire d'un réfugié syrien en perdition au milieu de la mer Égée. L’homme se trouvait sur son embarcation qui était en train de couler. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

 Depuis le début de la crise migratoire, de nombreux hommes, femmes et enfants sont morts en tentant de rejoindre l'Europe dans l'espoir d'une vie meilleure. Mais quelque fois au milieu de l’horreur, il y a des miracles comme Non Stop Zapping vous le rapportait en octobre dernier avec le sauvetage du petit Mohammad Hasan âgé de 18 mois. Maisepuis le début de l’année, selon les dernières statistiques publiées par le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), 68.000 migrants sont parvenus à traverser la mer Egée pour entrer en Grèce. Et le principal point de passage est la Turquie qui accueille officiellement quelque 2,7 millions de Syriens et 300.000 Irakiens. Et malgré l’accord trouvé entre Bruxelles et Ankara le flot de migrants sur les mers a dû mal à ralentir.

"Il était au bord de l'hypothermie et en état de choc"

Et en début de semaine un nouveau drame a eu lieu en mer Egée. Le naufrage d’un bateau a fait 27 morts dont 11 enfants. Cela s’est déroulé alors qu’Angela Merkel est en visite en Turquie pour faire pression sur les autorités locales. Mais dans ce malheur, six personnes ont pu être sauvées de la noyade. Et parmi eux, un réfugié syrien, identifié comme Pelen Hussein, a bien cru ne jamais rejoindre la terre ferme. En effet, mercredi 10 février, les garde-côtes turcs ont diffusé sur "Youtube" la vidéo de cet homme seul en perdition sur cette embarcation de 10 mètre en train de couler. "Il était au bord de l'hypothermie et en état de choc", a raconté aux médias turcs le sergent des garde-côtes avant d’ajouter : "Quand il a pu reprendre un peu ses esprits, il a commencé à pleurer (…) très peu de temps après, le bateau aurait complètement sombré". Pelen Hussein a expliqué à l'agence de presse pro-gouvernementale Anatolie qu’il se voyait mourir. "J'ai attendu les secours de 3h du matin jusqu'à la mi-journée. J'étais parti avec un ami. Lui était parmi les morts. Nous voulions aller en Allemagne".

Réagissez à l'actu people