Divers

Le corps démembré d'une jeune femme découvert dans un appartement toulousain

Le corps démembré d'une jeune femme découvert dans un appartement toulousain

C'est une terrible découverte qu'ont fait les pompiers ce lundi 3 août aux alentours de 21h30 dans un appartement toulousain. Alors qu'ils avaient pénétré dans l'appartement d'une jeune femme dont ses proches n'avaient plus de nouvelles depuis une quinzaine de jours, ils ont découvert le corps démembré d'une jeune femme dans une malle en plastique. L'autopsie permettra de confirmer s'il s'agit bien du corps de l'étudiante qui louait cet appartement depuis un an.

Ce vendredi 31 juillet, Non Stop Zapping vous racontait l'histoire de Tamara Samsonova, une vieille dame russe en apparence tranquille qui s'est révélée être une tueuse en série. Ce sont des caméras de surveillance placées dans la rue qui ont permis de découvrir les étranges agissements de cette retraitée de 67 ans. Les policiers enquêtaient après  avoir trouvé un tronc, une jambe et un bras dans un étang voisin. En découvrant les images de cette vielle dame tirant un sac poubelle visiblement lourd, les enquêteurs ont été intrigués. Ils ont alors découvert que Tamara Samsonova était l'auteur de ce meurtre. Elle venait de tuer et de démembrer sa voisine et il ne s'agissait pas de son premier meurtre.

Douze ans plus tôt, elle avait en effet réservé le même sort à son locataire à Saint-Pétersbourg. C'est le journal intime de la vieille dame qui a permis de l'inculper. Tamara Samsonova y inscrivait le nom de ses victimes, mais aussi leurs particularités physiques et son mode opératoire. Au total, la police aurait recensé onze victimes et peut-être même un douzième en la personne de son mari, dont elle avait signalé la disparition en 2005.

Un corps démembré retrouvé à Toulouse

Ce lundi 3 août, c'est à Toulouse qu'une bien macabre découverte a été faite. La police a trouvé vers 21h30 le corps démembré d'une jeune femme dans une malle en plastique dans son appartement. Les proches de la victime n'ayant pas eu de ses nouvelles depuis une quinzaine de jours s'inquiétaient.  "C’est la famille qui a téléphoné dans un premier temps aux sapeurs-pompiers en expliquant qu’ils n’avaient pas de nouvelles… et les sapeurs-pompiers en arrivant nous ont appelés parce qu’ils avaient découvert le corps" a expliqué Gilles Rouzies le Secrétaire régional du syndicat de police Alliance au micro de BFMTV, avant d'ajouter "La pièce dans laquelle a été découvert le corps était quand même bien calfeutrée, ce qui laisse supposer qu’il y a eu effectivement une mise en scène de faite. L’enquête le déterminera"

La victime aurait trouvé la mort une dizaine de jours plus tôt. Ces jambes auraient été coupées afin de pouvoir faire entrer son corps dans la malle. L'autopsie permettra de confirmer s'il s'agit bien de l'étudiante de 23 ans qui louait cet appartement depuis environ un an.

 

Réagissez à l'actu people